(Montréal) Depuis dimanche, les Québécois ayant reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 peuvent s’inscrire au concours « Gagner à être vacciné », une loterie créée par le gouvernement provincial permettant de gagner des prix totalisant 2 millions de dollars. La plateforme a toutefois éprouvé des difficultés techniques, empêchant un grand nombre de personnes de soumettre leur candidature.

Alice Girard-Bossé
Alice Girard-Bossé La Presse

« Le site pour s’inscrire au concours éprouve présentement des problèmes techniques. Des travaux sont en cours afin de résoudre la situation le plus rapidement possible. Merci de votre patience ! », a indiqué le ministère de la Santé et des Services sociaux dimanche en fin de matinée, sur Twitter.

En soirée dimanche, le site était de nouveau fonctionnel.

Le but de la loterie ? Convaincre les plus réticents à recevoir deux doses de vaccin. Au total, quatre tirages auront lieu, soit les vendredis 6, 13, 20 et 27 août. Les prix seront de 150 000 $ pour les 18 ans et plus. Pour les jeunes de 12 à 17 ans, on attribuera à chaque tirage deux bourses d’études de 10 000 $.

Un gros lot de 1 million sera offert aux adultes le vendredi 3 septembre. Les jeunes auront la chance de remporter une des 16 bourses d’études de 20 000 $.

Pour être admissibles, les participants devront avoir reçu une première dose d’un vaccin contre la COVID-19 au moment de chacun des tirages du mois d’août et avoir reçu deux doses de vaccin au moment du tirage du gros lot le 3 septembre.

Atteindre l’objectif

Rappelons que l’objectif du gouvernement est d’atteindre une couverture vaccinale de 75 % chez les 12 ans et plus d’ici la fin d’août.

Jusqu’à maintenant, près de 73 % de la population a reçu au moins une dose. Un peu plus de la moitié de la population a reçu deux doses. Si on tient compte seulement des 12 ans et plus, environ 60 % de la population est pleinement vaccinée. Au total, 10 469 697 doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées au Québec.

La tranche d’âge des 18 à 29 ans demeure la moins vaccinée. À peine plus de 70 % d’entre eux ont reçu une dose. Les 60 ans et plus sont en tête du classement avec plus de 90 % de la tranche d’âge qui a reçu au moins une dose.

Tandis que la Santé publique continue d’encourager les Québécois à recevoir leur deuxième dose, le gouvernement Legault a confirmé samedi qu’il permettrait « exceptionnellement » aux personnes ayant reçu une ou deux doses d’un vaccin qui n’est pas reconnu dans certains pays d’obtenir une troisième dose de vaccin contre la COVID-19, afin de pouvoir voyager.

Certains pays, notamment en Europe, pourraient refuser une personne qui aurait reçu une dose de Covishield ou d’AstraZeneca, puisque le vaccin n’est pas officiellement reconnu par les autorités de santé locales.

Les personnes intéressées à recevoir une troisième dose devront en faire la demande via le portail Clic Santé dans la section dépannage ou en se présentant à un centre sans rendez-vous.

Des initiatives similaires

D’autres provinces ont également mis en place une loterie pour inciter leurs citoyens à se faire vacciner. L’Alberta a annoncé en juin trois tirages de 1 million de dollars chacun. Seuls les Albertains vaccinés peuvent gagner.

La Régie des alcools et des loteries du Manitoba a aussi annoncé que près de 2 millions de dollars en prix seront remis aux personnes qui se font vacciner. Des bourses d’études pour les jeunes seront également remises. Tous les Manitobains vaccinés sont automatiquement inscrits au concours.