(Toronto) L’Ontario passera à la prochaine phase de son plan de déconfinement vendredi prochain, plusieurs jours avant la date prévue, ce qui permettra notamment la réouverture des gyms et des salles de restaurants, mais aussi de plus grands rassemblements. Le port du masque et la distanciation resteront toutefois en vigueur.

Holly McKenzie-Sutter La Presse Canadienne

Le gouvernement ontarien a expliqué vendredi qu’il avait atteint ses objectifs de vaccination et que d’autres indicateurs de santé s’étaient suffisamment améliorés pour permettre de devancer à vendredi prochain le passage à la troisième étape du déconfinement. On prévient toutefois que les tendances positives devront se maintenir d’ici là.

Le premier ministre Doug Ford a remercié les Ontariens qui ont administré les vaccins et ceux qui les ont reçus, affirmant que ces gens auront permis à la province de progresser plus rapidement vers le déconfinement.

Vendredi, 78 % des adultes ontariens avaient reçu au moins une dose d’un vaccin contre la COVID-19 et 52 % étaient complètement vaccinés. La pression des politiciens municipaux et des chefs d’entreprise pour accélérer le déconfinement s’était accentuée depuis que l’Ontario a dépassé ses objectifs de vaccination il y a quelques semaines. L’Ontario a d’ailleurs devancé son calendrier de déconfinement à chacune des trois étapes de son plan.

Le médecin hygiéniste en chef de la province, qui recommandait jusqu’ici d’attendre 21 jours entre chaque étape, a déclaré vendredi qu’il avait changé d’avis au regard des bilans positifs et du succès de la vaccination. Le docteur Kieran Moore a par ailleurs précisé que les bureaux régionaux de santé publique pourront choisir de rester à l’étape 2 plus longtemps s’ils le souhaitent.

Il a aussi demandé aux Ontariens de rester vigilants étant donné le risque de nouveaux variants, comme le Delta plus transmissible, qui est maintenant dominant dans cette province. On a aussi détecté en Ontario six cas du variant Lambda, que l’Organisation mondiale de la santé a qualifié de « variant d’intérêt ».

Restos et gyms

À compter de vendredi prochain, si tout va bien, les rassemblements sociaux et les évènements publics seront limités à 25 personnes à l’intérieur et 100 personnes à l’extérieur, à quelques exceptions près. Les gymnases pourront rouvrir à 50 % de leur capacité à l’intérieur, alors que les installations sportives pourront accueillir des spectateurs jusqu’à 50 % de leur capacité à l’intérieur, ou un maximum de 1000 personnes, et 75 % de leur capacité à l’extérieur, ou un maximum de 15 000 personnes.

Les restaurants pourront servir des repas en salles, sans limites du nombre de personnes par table, tant qu’une distanciation de deux mètres pourra être maintenue. Le gouvernement ne fixe pas de limite au nombre de personnes pouvant être accueillies à l’intérieur d’un restaurant.

Les services religieux et autres cérémonies pourront aussi reprendre à l’intérieur, avec les règles de distanciation d’usage. La capacité d’accueil augmente pour les commerces de détail et les services de soins personnels, comme les salons de coiffure, toujours en assurant une distanciation de deux mètres.

Les salles de spectacles, les cinémas et les théâtres peuvent également ouvrir à 50 % de leur capacité, ou à une limite maximale de 1000 personnes. Les sites extérieurs pour de telles activités peuvent ouvrir jusqu’à 75 % de leur capacité, avec une limite de 5000 personnes pour les évènements sans places assises ou de 15 000 personnes pour les évènements avec des places assises fixes.

Les musées, galeries, aquariums, zoos, salles de bingo et parcs d’attractions sont autorisés à ouvrir à 50 % de leur capacité à l’intérieur et à 75 % à l’extérieur.

Vacciner avant l’automne

La plupart des restrictions seront levées 21 jours après le début de cette étape 3, à condition que 75 % des Ontariens de 12 ans et plus soient complètement vaccinés – dont au moins 70 % dans chacun des bureaux régionaux de santé publique.

Le docteur Moore a qualifié ces cibles de vaccination d’« ambitieuses », mais de « justes et raisonnables », étant donné qu’il prédit une augmentation des cas à l’automne, lorsque les gens reviendront à l’intérieur. L’Association des hôpitaux de l’Ontario a d’ailleurs demandé au gouvernement d’accentuer les efforts pour administrer la deuxième dose, afin de prévenir cette quatrième vague à l’automne.

Après cette étape 3, certaines restrictions demeureront en place, notamment les mesures sanitaires dans les entreprises. Le gouvernement a indiqué qu’il maintient le port du masque à l’intérieur pour les espaces publics, mais qu’il réévaluerait cette mesure par la suite.

L’Ontario signalait vendredi 183 nouveaux cas de COVID-19 et neuf autres décès liés au virus. Le ministère de la Santé précise qu’il y avait 50 nouveaux cas dans la région de Waterloo, 24 dans la région de Peel, 24 dans la région de Grey-Bruce, 22 à Toronto et 10 dans la région de Halton. Ces données sont basées sur plus de 26 100 tests terminés.

Le ministère indique par ailleurs que 202 personnes étaient aux soins intensifs à cause de la COVID-19, une baisse de 13 depuis la veille, et 143 étaient sous respirateur, une baisse de deux. Le gouvernement ajoute que 224 864 doses d’un vaccin ont été administrées jeudi, pour un total de plus de 16,6 millions distribuées jusqu’ici en Ontario.