(Toronto) L’Ontario amorcera son déconfinement vendredi, quelques jours avant la date prévue, en assouplissant d’abord les restrictions sur les activités extérieures et les commerces.

La Presse Canadienne

Le gouvernement avait d’abord prévu de passer à la première étape de son plan de déconfinement la semaine prochaine, mais il affirme maintenant que les bilans sanitaires se sont suffisamment améliorés pour commencer à lever certaines restrictions avant la fin de semaine.

Dans le cadre de la première étape de ce déconfinement, les Ontariens pourront retrouver les repas en plein air, avec certaines restrictions, les cours de conditionnement physique dehors, les services religieux à l’extérieur et le camping.

Les rassemblements en plein air jusqu’à 10 personnes seront également autorisés et davantage de commerces pourront rouvrir pour des ventes en personne, avec certaines restrictions sur la capacité. Toutes ces modifications entreront en vigueur à minuit une vendredi.

Le premier ministre Doug Ford a remercié les Ontariens pour les « énormes sacrifices » qu’ils ont consentis et il a attribué ce premier déconfinement à la campagne de vaccination en cours. « Maintenant que nous pouvons commencer à profiter des bénéfices de la première phase de notre Plan d’action pour le déconfinement, comme rencontrer des amis sur une terrasse ou visiter notre commerce de proximité préféré, assurons-nous de rester en sécurité en continuant de suivre toutes les recommandations de la santé publique », a souhaité M. Ford dans un communiqué.

M. Ford a rappelé que 72 % des adultes en Ontario avaient reçu au moins une dose d’un vaccin dimanche soir, plaçant la province en avance sur sa cible de 60 % fixée pour le début du déconfinement. Les nouveaux cas quotidiens et les hospitalisations ont également diminué, et ces tendances devraient se poursuivre « dans les prochains jours », a indiqué le gouvernement. « Actuellement, la situation dans la province est nettement meilleure que le scénario le plus optimiste présenté dans la dernière modélisation, qui chiffrait le taux de nouvelles infections quotidiennes à moins de 1000 par jour d’ici au 30 juin 2021 », indique le communiqué du gouvernement.

L’Ontario suivra un plan de déconfinement en trois étapes tout au long de l’été, alors que cette province émerge d’une troisième vague sévère. De nouvelles restrictions devraient être levées après au moins 21 jours, sur la base des taux de vaccination et d’autres indicateurs de santé publique. M. Ford suggérait déjà la semaine dernière que le début du déconfinement pourrait avoir lieu avant la date prévue, bien que de hauts responsables aient averti qu’un nouveau variant plus infectieux apparu pour la première fois en Inde, le « Delta », devrait être surveillé de près.

L’Ontario signalait lundi 525 nouveaux cas de COVID-19 et 15 autres décès liés au virus. De ces 525 nouveaux cas, 114 étaient recensés à Toronto, 95 dans sa banlieue de Peel et 34 dans celle de York, 51 à Waterloo et 40 dans la région de Durham. Le ministère de la Santé indique que 547 personnes sont hospitalisées avec la COVID-19, mais rappelle tous les lundis que 10 % des hôpitaux ne soumettent pas de données les fins de semaine. On rapportait que 497 personnes étaient aux soins intensifs lundi avec le nouveau coronavirus, dont 339 sous respirateur.

Pendant ce temps, davantage d’Ontariens étaient admissibles lundi à réserver leur deuxième dose par l’intermédiaire du système provincial. Les personnes âgées de 70 ans et plus, ainsi que celles qui ont reçu leur première dose d’un vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna) au plus tard le 18 avril, peuvent désormais réserver leur deuxième dose sur le site web de la province ou via sa ligne téléphonique.