De nouveau, le bilan de la COVID-19 demeure stable samedi au Québec, alors qu’on recense 410 nouveaux cas et sept décès supplémentaires. Les hospitalisations continuent de descendre dans le réseau de la santé, pendant que la vaccination poursuit sa progression rapide.

Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Ces nouvelles données portent à 369 728 le nombre de personnes qui ont été infectées par la maladie depuis le début de la crise sanitaire. De ce nombre, 354 104 Québécois sont maintenant considérés comme « rétablis », selon les chiffres du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Les 410 nouveaux cas rapportés vendredi portent à 404 la moyenne quotidienne calculée sur sept jours. La tendance est ainsi en forte baisse, et ce depuis plusieurs semaines déjà. Les sept décès, eux, maintiennent la moyenne à environ six par jour. Ceci marque une légère baisse par rapport à la semaine dernière.

Des sept décès rapportés samedi, deux sont survenus à Montréal et deux en Estrie. Le Bas-Saint-Laurent, la Montérégie et Chaudière-Appalaches rapportent aussi un décès chacune. Au total, 11 125 personnes ont jusqu’ici perdu la vie des suites de complications liées au virus, dans la province.

On observe par ailleurs une baisse de 12 hospitalisations dans le réseau québécois samedi ; ainsi, 373 patients demeurent hospitalisés en lien avec la COVID-19, dont 91 se trouvent toujours aux soins intensifs, le même nombre que la veille.

Le nombre d’éclosions actives continue aussi de diminuer, avec une diminution de 95 depuis vendredi, pour un total de 614 foyers de contamination toujours actifs. Les milieux de travail représentent environ 47 % de ces éclosions encore actives au Québec, suivis par les milieux scolaires (26 %).

« Pour que le plan de déconfinement suive son cours, on doit rester prudents, suivre les mesures en place et se faire vacciner. Tous les Québécois de 12 ans et plus peuvent maintenant se faire vacciner. Soyons solidaires et augmentons tous ensemble notre couverture vaccinale », a imploré samedi sur Twitter le ministre de la Santé, Christian Dubé.

V pour vaccination

Côté vaccination, un peu plus de 95 500 doses ont été administrées, auxquelles s’ajoutent quelque 4000 doses données avant le 28 mai qui n’avaient pas encore été comptabilisées.

À ce jour, plus de 5 millions des Québécois ont reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19, ce qui constitue environ 58 % de la population. Si on tient uniquement compte des adultes, la proportion des Québécois vaccinés grimpe à plus de 70 %. De ce nombre, 402 341 ont reçu leurs deux doses, soit environ 5 % de la population.

Le gouvernement Legault dispose présentement d’une réserve d’environ 481 230 doses en réserve pour la suite des choses dans sa campagne de vaccination. Les autorités visent toujours à atteindre 75 % des adultes vaccinés avec au moins une dose d’ici le 24 juin prochain.

Jeudi, le Québec a réalisé 23 666 tests de dépistage, un chiffre relativement stable par rapport à la moyenne hebdomadaire, mais beaucoup plus bas que les deux derniers jours. Précisons que l’Institut national de santé publique (INSPQ) n’effectue pas de mises à jour sur les variants le week-end. En date de vendredi, on recensait 7352 cas de variants détectés par séquençage, et un taux de positivité de 91,7 %.

En Ontario ?

De son côté, l’Ontario a signalé samedi 1057 nouveaux cas de COVID-19 et 15 décès liés au virus. La ministre de la Santé, Christine Elliott, a déclaré qu’il y avait 228 nouvelles infections à Toronto et 178 dans la région de Peel. Il y a aussi 82 ​​nouveaux cas dans la région de York et 71 à Hamilton.

Les données de samedi sont associées à 33 559 tests effectué. La province a aussi précisé que 934 personnes sont hospitalisées à cause de la COVID-19, dont 626 en soins intensifs et 438 sous respirateur.

Enfin, l’Ontario a révélé que 148 972 doses d’un vaccin COVID-19 ont été administrées vendredi, pour un total de plus de 8,8 millions de doses.

Avec La Presse Canadienne