(Montréal) Le bilan de la COVID-19 demeure stable vendredi au Québec, alors qu’on rapporte 919 nouveaux cas et trois décès supplémentaires. Le nombre d’hospitalisations continue de diminuer, pendant que la campagne de vaccination atteint de nouveaux sommets.

Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse
Pierre-André Normandin
Pierre-André Normandin La Presse

Les 919 nouveaux cas rapportés vendredi s’inscrivent dans une tendance toujours à la baisse. La moyenne quotidienne calculée sur une semaine est désormais de 920. « La tendance à la baisse des derniers jours se poursuit. Ce sont de très bonnes nouvelles, c’est la preuve que la vaccination et le respect des mesures fonctionnent. Nos efforts seront récompensés », a réagi sur Twitter le ministre de la Santé, Christian Dubé.

Les trois décès supplémentaires rapportés vendredi s’inscrivent dans une tendance à la baisse. La moyenne quotidienne calculée sur une semaine est désormais de sept décès. Au total, 10 974 personnes ont jusqu’ici succombé des suites de complications liées au virus. Deux décès ont été retirés après que l’enquête a révélé qu’ils étaient non attribuables à la COVID-19. Les trois décès rapportés vendredi sont survenus dans trois régions différentes, soit au Bas-Saint-Laurent, en Outaouais et dans les Laurentides.

Dans le réseau de la santé, la baisse des hospitalisations se poursuit. On observe vendredi une baisse de six sur ce plan. Quelque 574 patients demeurent néanmoins hospitalisés en lien avec la COVID-19 au Québec, dont 139 se trouvent toujours aux soins intensifs, une baisse de cinq cas en 24 heures.

Par régions

Globalement, la tendance est à la baisse au Québec, mais le portrait varie considérablement d’une région à l’autre. Ainsi, Chaudière-Appalaches continue à être la région la plus touchée avec une moyenne quotidienne de 27 nouveaux cas par 100 000 habitants. La région se trouve sur ce plateau élevé depuis près d’une semaine maintenant.

Deuxième région la plus touchée avec 21 nouveaux cas par 100 000 habitants, le Bas-Saint-Laurent observe toutefois une tendance à la baisse depuis une semaine. Laval continue à afficher 16 cas par 100 000 habitants, en légère baisse depuis une semaine. Sa voisine, Montréal, poursuit sa tendance à la baisse avec 11 nouveaux cas par 100 000 habitants.

La Capitale-Nationale poursuit également sa tendance à la baisse avec 11 nouveaux cas par 100 000 habitants, soit 27 % de moins qu’il y a une semaine. L’Outaouais baisse aussi rapidement avec 10 cas par 100 000 habitants (-39 % depuis une semaine).

Certaines régions enregistrent toutefois des hausses. C’est le cas de l’Estrie, en hausse de 20 % depuis une semaine, avec présentement 11 nouveaux cas par 100 000 habitants. La Mauricie–Centre-du-Québec observe aussi une hausse de 21 % des cas depuis une semaine, avec huit cas par 100 000 habitants.

La vaccination bat des records

Pendant ce temps, pas moins de 102 672 doses ont été administrées jeudi, un sommet depuis le début de la crise. À ce chiffre s’ajoutent également 1980 doses données avant le 6 mai qui n’avaient pas encore été comptabilisées. À ce jour, 39,6 % des Québécois ont reçu au moins une première dose et 1,8 % en a reçu deux. Le ministre Dubé a évoqué jeudi que le Québec avait franchi le cap des 40 %, mais ce bilan est basé uniquement sur les Québécois inscrits à la Régie de l’assurance maladie du Québec.

Sinon, le nombre de prises de rendez-vous pour recevoir un vaccin s’est élevé à 272 000, jeudi. « Nous avons la capacité d’augmenter la cadence quand les livraisons le permettent. La réponse des Québécois est exceptionnelle », a écrit M. Dubé, en rappelant que les rendez-vous sont ouverts aux 35 ans et plus.

Avec plus de 4,1 millions de doses reçues, le gouvernement dispose d’une réserve de près de 560 000 doses de vaccin. Dans un communiqué, le MSSS précise que « 217 500 des 225 900 doses de Moderna attendues dans la semaine du 10 mai ont été livrées dans les régions, et les 8400 autres seront reçues aujourd’hui ».

En date de jeudi, l’Institut national de santé publique (INSPQ) recensait 4549 cas confirmés de variants par séquençage (+309), et un taux de positivité de 85,9 % aux quatre souches principalement sous surveillance. Enfin, mercredi, la province a réalisé 41 431 tests de dépistage, un sommet depuis le début de la semaine.