Le ministre de la Santé, Christian Dubé, s’est rendu à l’aéroport de Montréal mardi matin pour inaugurer le premier site de vaccination à l’auto de la province.

Léa Carrier Léa Carrier
La Presse

Les installations ont été aménagées dans le stationnement des employés des compagnies aériennes. Dix-huit tentes accueilleront jusqu’à 4000 personnes par jour à partir de la mi-mai. Tout au long du processus de vaccination, qui ne doit pas dépasser une trentaine de minutes, les personnes n’auront pas à quitter leur véhicule.

« Nous voulons offrir aux Québécois un service à la clientèle qui [propose] une nouvelle vision de la santé. Un service à la clientèle qui va chercher nos clients plutôt que de les attendre, un service qui est à la hauteur des meilleures pratiques dans le monde », a indiqué Christian Dubé lors d’un point de presse.

Le service, comme on l’a vu aux États-Unis, permettra aux familles de se faire vacciner en bulle familiale de quatre personnes.

« Le but est de vacciner le plus de personnes avec le moins de personnel possible », a affirmé la présidente-directrice générale du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal, Lynne McVey.

Le site sera ouvert 12 heures par jour, sept jours sur sept. Pour le moment, il fonctionne sur rendez-vous, mais il n’est pas exclu qu’il soit ouvert à tout le monde après une période de rodage. Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) évalue également la possibilité d’ouvrir d’autres sites de vaccination à l’auto dans la province.

La vaccination s’accélère

Avec 160 000 rendez-vous pris au cours des dernières 24 heures, Christian Dubé s’est dit réjoui de la cadence à laquelle se déploie l’opération vaccination, qui s’étendra aux gens âgés de 40 à 44 ans mercredi. À l’échelle de la province, la catégorie d’âge des 55 à 59 ans a déjà atteint une couverture vaccinale de 75 %. La métropole est à un déficit de 10 000 personnes vaccinées pour accéder au fameux 75 %, seuil minimal pour atteindre l’immunité collective.

La couverture vaccinale pour les personnes ayant reçu au moins une dose du vaccin contre la COVID est de 35,7 % pour l’ensemble de la province, alors qu’elle est de 32 % à Montréal, selon le MSSS. « Tous les efforts sont mis en place afin d’inciter les Montréalais à se faire vacciner […] Notons qu’au cours des dernières semaines, de nombreux rendez-vous pour la vaccination sont demeurés disponibles, à Montréal. Les Montréalais qui souhaitent se faire vacciner ont toujours eu accès à des rendez-vous », indique l’attachée de presse Marie-Hélène Émond.

Le ministre Dubé est « confiant » que les Montréalais seront présents à l’ouverture du site de vaccination à l’auto. Il envisage déjà devancer la vaccination de masse de la deuxième dose d’ici la fin du mois.