(Ottawa) Depuis 20 h mardi soir, le Service de police d’Ottawa (SPO) ne maintient plus de présence constante aux passages frontaliers interprovinciaux entre Gatineau et Ottawa.

La Presse Canadienne

Le SPO déploie plutôt des agents selon un horaire tournant des points de contrôles routiers à l’ensemble des zones de franchissement de la ville d’Ottawa, jusqu’à l’expiration du décret provincial.

Le Service de police d’Ottawa explique que ces changements opérationnels visent à mieux assurer la santé et la sécurité de chacun, à amoindrir les retards et les risques encourus par les voyageurs et à permettre aux travailleurs essentiels d’arriver à bon port et à l’heure.

Le SPO effectuera des évaluations quotidiennes des opérations frontalières.

À compter de lundi dernier, d’importantes congestions routières sont survenues dès l’aube à l’approche des ponts menant de Gatineau à Ottawa en raison du filtrage des automobilistes appliqué par des policiers d’Ottawa.

Les contrôles sont donc assouplis du côté ontarien des ponts Champlain, Portage, Chaudière et Macdonald-Cartier, ainsi que sur les quais des traversiers Quyon et Bourbonnais, de même qu’au pont Alexandra.

Une personne peut entrer en Ontario en provenance du Québec si, notamment, la résidence principale de la personne se situe en Ontario, si elle s’y déplace pour son travail, si elle transporte des biens en Ontario ou à travers l’Ontario, en raison de son état de santé ou pour un motif humanitaire ou de compassion.

À l’exception du permis de conduire, il n’y a pas d’obligation de présenter de documentation aux agents.