(Québec) Les hôpitaux de Québec, de Chaudière-Appalaches et de l’Outaouais sont sur le point d’atteindre leur capacité maximale. Résultat : le gouvernement Legault prolonge jusqu’au 2 mai inclusivement les mesures spéciales d’urgence dans ces régions.

Tommy Chouinard Tommy Chouinard
La Presse

Pierre-André Normandin Pierre-André Normandin
La Presse

Les écoles et les commerces non essentiels resteront donc fermés. Le couvre-feu y est maintenu à 20 h.

« On approche la capacité limite » des hôpitaux dans ces trois régions, a expliqué le premier ministre François Legault en conférence de presse mardi. Si les nouvelles infections n’augmentent pas à un rythme aussi important que dans les dernières semaines, les hospitalisations et les décès sont maintenant en hausse. Il fallait s’y attendre.

« Dans toute la région de Chaudière-Appalaches », où la situation en Beauce préoccupe particulièrement, « on est vraiment proches de la capacité maximale pour le nombre de patients dans les hôpitaux », a insisté le premier ministre. La Capitale-Nationale et l’Outaouais sont aussi près de la capacité hospitalière.

À preuve, des patients sont transférés de l’hôpital de Saint-Georges à l’Hôtel-Dieu de Lévis, d’autres de l’Outaouais sont transportés dans les Laurentides, a illustré le premier ministre.

Dans les trois régions, les élèves devront donc poursuivre l’apprentissage en ligne.

Dès qu’on va avoir repris le contrôle de la situation, la première chose qui va être ouverte dans ces trois régions là, ça va être les écoles primaires.

François Legault, premier ministre du Québec

« De façon surprenante » à ses yeux, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 reste stable à Montréal et à Laval. Mais il est trop tôt pour ramener le couvre-feu de 20 h à 21 h 30. Pour le directeur national de santé publique, le DHoracio Arruda, cette mesure explique en partie la stabilité de la situation dans la métropole. Parmi les autres facteurs : « Il y a une vaccination qui a eu lieu un petit peu en avance par rapport aux autres » régions, mais aussi « le comportement des individus, la quantité de contacts sociaux et l’excellent traçage » effectué dans la région métropolitaine.

Le DArruda déconseille les voyages dans les autres provinces, surtout au moment où il y a une flambée de cas du variant brésilien en Colombie-Britannique. L’inquiétude est telle au pays que des discussions sont en cours en vue de resserrer les contrôles, a-t-il révélé.

« On a ces discussions-là avec les directeurs de santé publique des autres provinces. On va devoir se positionner là-dessus assez rapidement, en termes de mesures. On a fait des contrôles terrestres entre l’Ontario et nous, mais l’avion est aussi un mode de transport plus rapide, et je pense qu’il faut qu’on regarde des mesures de contrôle qui pourraient être faites, soit par des tests, soit carrément en contrôle si jamais la situation se détériore trop. »

Les restrictions sanitaires « fonctionnent pour l’instant »

Pour François Legault, les restrictions sanitaires « fonctionnent pour l’instant » au Québec, surtout en comparaison avec l’Ontario, où les nouvelles infections sont plus nombreuses proportionnellement.

Selon le bilan quotidien rendu public par le gouvernement, la hausse des décès et des hospitalisations se poursuit au Québec alors que la tendance des nouveaux cas de COVID-19 est à la baisse.

  • INFOGRAPHIE LA PRESSE

  • INFOGRAPHIE LA PRESSE

  • INFOGRAPHIE LA PRESSE

  • INFOGRAPHIE LA PRESSE

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Québec a rapporté 17 morts supplémentaires mardi. Ceux-ci portent ainsi à 11 la moyenne quotidienne des décès rapportés depuis une semaine.

Les 17 morts rapportés mardi se répartissent dans sept régions. Dans le Grand Montréal, on en déplore six dans l’île, deux à Laval et deux autres dans Lanaudière.

La Capitale-Nationale en rapporte trois et le Bas-Saint-Laurent, deux. Enfin, la Mauricie–Centre-du-Québec et l’Estrie relèvent chacune un mort.

Les hospitalisations poursuivent également leur tendance à la hausse. On recense présentement 694 personnes hospitalisées, soit 8 de plus que la veille. Du nombre, 177 se trouvent aux soins intensifs. C’est six de moins que la veille.

La tendance des cas demeure à la baisse. Le Québec en a rapporté mardi 1136 nouveaux, portant ainsi à 1390 la moyenne quotidienne calculée sur une semaine. Celle-ci est en baisse de 11 % sur une semaine.

La majorité des régions affiche une telle tendance. Avec 140 nouveaux cas, Chaudière-Appalaches affiche le plus haut taux de propagation, avec une moyenne quotidienne de 40 cas par 100 000 habitants. Elle est suivie par l’Outaouais, avec 38 cas par 100 000 habitants. La Capitale-Nationale poursuit aussi sa baisse, avec 30 cas par 100 000 habitants.

En Outaouais, pas moins de 10,9 % des tests de dépistage s’avèrent positifs en ce moment, le plus haut taux au Québec (3,7 % en moyenne).

Québec rapporte par ailleurs qu’un peu moins de 48 000 doses de vaccin ont été administrées, pour un total de 2,4 millions depuis le début de la campagne.

À ce jour, 27,7 % des Québécois ont reçu au moins une dose de vaccin. En tout, 34 414 personnes ont reçu deux doses, soit 0,4 % de la population.