Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi soir la fermeture de la frontière entre le Québec et l’Ontario dès lundi.

Alice Girard-Bossé Alice Girard-Bossé
La Presse

« Dès lundi, nous fermerons notre frontière avec l’Ontario et nous assurerons un contrôle serré des déplacements. Nous sommes en discussion avec le gouvernement ontarien pour déterminer les modalités. Il faut limiter la propagation des variants. C’est une question de sécurité », a déclaré la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, sur Twitter vendredi soir.

Le premier ministre du Québec François Legault a ensuite annoncé collaborer avec le premier ministre Doug Ford et le gouvernement ontarien pour assurer la sécurité des citoyens. « Les variants n’ont pas de frontières. Nous travaillons tous ensemble pour casser cette 3e vague », a-t-il affirmé sur Twitter.

Plus tôt vendredi, le gouvernement de Doug Ford a annoncé le prolongement de l’ordonnance de confinement à la maison pour deux semaines supplémentaires, en plus d’interdire les déplacements non essentiels entre l’Ontario et le Québec, afin de lutter contre la hausse jugée alarmante des nouveaux cas de COVID-19 et la propagation importante des variants.

Il a également imploré le gouvernement fédéral de resserrer les frontières, afin de limiter l’arrivée de nouveaux variants plus contagieux. « Chaque semaine, plus de 36 000 personnes passent par l’aéroport de Pearson. Les variants sont entrés par nos frontières et il faut en faire davantage dès maintenant », a-t-il affirmé.