Le confinement se poursuit en Ontario. Le gouvernement de Doug Ford a annoncé vendredi le prolongement de l’ordonnance de confinement à la maison pour deux semaines supplémentaires, en plus d’instaurer des mesures plus strictes pour les déplacements, les lieux de culte et les commerces essentiels. Les déplacements entre le Québec et l’Ontario seront désormais interdits.

Alice Girard-Bossé Alice Girard-Bossé
La Presse

« Chers amis, nous perdons la lutte entre les variants et les vaccins. Le taux de disponibilité des vaccins n’a pas su garder le pas avec la propagation des variants de la COVID-19 », a déclaré d’emblée le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford.

À partir de maintenant, l’ordonnance de rester à la maison annoncée le 7 avril dernier est prolongée pour deux autres semaines, afin de lutter contre la hausse jugée alarmante des nouveaux cas de COVID-19 et la propagation importante des variants.

Les déplacements seront interdits entre l’Ontario et le Québec. La frontière entre l’Ontario et le Manitoba sera aussi contrôlée. Seuls les travailleurs essentiels et les personnes ayant besoin de soins médicaux pourront traverser d’une province à l’autre.

Le premier ministre a imploré le gouvernement fédéral de resserrer les frontières, afin de limiter l’arrivée de nouveaux variants plus contagieux. « Chaque semaine, plus de 36 000 personnes passent par l’aéroport de Pearson. Les variants sont entrés par nos frontières et il faut en faire davantage dès maintenant », a-t-il affirmé.

Les rassemblements en plein air seront limités aux personnes de la même bulle familiale. La construction non essentielle sera fermée, tout comme les centres de plein air. La capacité des commerces de détail sera limitée à 25 % et les lieux de culte pourront accueillir un maximum de 10 personnes.

La barre des 4000 cas largement dépassée

L’Ontario a signalé vendredi 4812 cas supplémentaires de COVID-19, un nouveau sommet depuis le début de la pandémie. La province a également enregistré 25 nouveaux décès.

Le nombre de nouveaux cas est en forte hausse depuis les 3 derniers jours. Mercredi, l’Ontario a enregistré 4156 nouveaux cas, puis 4736, jeudi. La moyenne de sept jours de l’Ontario pour les cas quotidiens a bondi de plus de 35 % en une semaine.

Vendredi, 1955 personnes étaient hospitalisées, soit 23 de plus que la veille. À l’heure actuelle, 701 personnes sont traitées aux soins intensifs, une augmentation de 42.

Des mesures plus strictes

« Un décret ordonnant de rester à la maison pendant 6 semaines avec un taux de vaccination d’au moins 100 000 doses par jour est le seul moyen d’aplanir la courbe », a indiqué la table d’experts qui conseille le gouvernement ontarien, dans son rapport publié vendredi.

En l’absence de mesures plus strictes au niveau du système et d’un soutien immédiat aux travailleurs essentiels et aux communautés à risque élevé, « les taux de cas élevés persisteront pendant l’été », a déclaré la table d’experts.

Jeudi, la Dre Barbara Yaffe, médecin hygiéniste en chef adjointe de la province, a indiqué que la situation de la COVID-19 en Ontario était « désastreuse ». Selon elle, de nouvelles restrictions de santé publique étaient primordiales.