(Québec) La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend obligatoire le port du masque médical en continu dans les milieux de travail, à compter de jeudi. Il s’agit d’une « mesure additionnelle » pour freiner la propagation des variants, qui sont plus contagieux.

Fanny Lévesque Fanny Lévesque
La Presse

La CNESST a annoncé mercredi que « devant la menace des variants », elle exigera dorénavant le port du masque médical en continu à l’intérieur dans les milieux de travail. Cette obligation s’applique partout au Québec, dès ce jeudi 8 avril. « La prévalence des nouveaux variants est inquiétante, et la CNESST invite les milieux de travail à la plus grande prudence », indique-t-on dans un communiqué.

L’Institut national de santé publique du Québec a émis une recommandation en faveur du port du masque en tout temps au travail le 30 mars dernier.

On rend ainsi obligatoire le port du masque médical ou d’un masque attesté par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ). « [Il s’agit] d’une mesure additionnelle à respecter à l’intérieur pour limiter la propagation du virus et de ses variants, en plus de la distanciation physique et de la présence de barrières physiques », précise la CNESST.

Par exemple, un employé de bureau devra porter son masque même une fois installé à son poste de travail.

Pour le travail à l’extérieur, le port d’un masque médical ou d’un masque attesté par le BNQ est exigé si des interactions à moins de deux mètres avec des collègues de travail peuvent se produire.