Un rassemblement illégal de plus d’une trentaine de personnes a été démantelé vendredi à Sainte-Béatrix, dans Lanaudière, par la Sûreté du Québec, qui assure une surveillance accrue pour le congé pascal.

Léa Carrier Léa Carrier
La Presse

L’intervention est survenue vers 11 h 30 dans une résidence privée du rang Sainte-Agathe, rapporte un communiqué diffusé par la Sûreté du Québec (SQ). Seulement quelques individus identifiés étaient résidants du Québec. La majorité venait de l’Ontario. Des rapports d’infractions généraux ont été rédigés pour chacun des contrevenants à la Loi sur la santé publique.

Ce démantèlement s’inscrit dans le cadre de l’opération RAPPEL soit Respectons Attentivement les Prescriptions pour Ensemble Lutter contre la propagation du coronavirus en prévision du congé de Pâques.

Jusqu’au 5 avril prochain, la Sûreté du Québec assurera une surveillance accrue sur l’ensemble du territoire incluant des contrôles routiers, des patrouilles dans les lieux publics et des interventions ciblées dans les restaurants et des bars afin de s’assurer du respect des commerçants en matière de mesures sanitaires. Les quartiers résidentiels seront aussi surveillés de près afin de prévenir les rassemblements illégaux.

Par ailleurs, une attention particulière sera portée aux trois municipalités de la SQ visées par des mesures sanitaires exceptionnelles soit la MRC de l’Île-d’Orléans, la MRC de La Côte-de-Beaupré, la MRC de La Jacques-Cartier.

Vendredi après-midi, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ne rapportait aucun rassemblement illégal, mais confirmait que des effectifs policiers seraient déployés pour le congé pascal selon la demande des postes de quartier. « On va fonctionner exactement comme pendant la semaine de relâche », a précisé la porte-parole du SPVM Véronique Comtois.