(Québec) Québec redistribue 34 000 doses destinées à Montréal vers sept régions de la province pour freiner le déferlement de la troisième vague. La part du lion revient à l’Outaouais avec l’envoi de 9000 doses. La Capitale-Nationale et le Bas-Saint-Laurent doivent recevoir respectivement 4000 et 5000 doses supplémentaires.

Fanny Lévesque Fanny Lévesque
La Presse

Une première cargaison de 7000 doses de vaccin sera d’abord acheminée dès les prochains jours. Ces doses seront distribuées à l’Outaouais, à la Capitale-Nationale, au Saguenay–Lac-Saint-Jean et à l’Estrie. Les 27 000 autres doses seront transmises lors de la réception, au Québec, des prochains arrivages de vaccins, indique-t-on au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Après avoir donné un coup d’accélérateur à Montréal, Québec veut accélérer la vaccination dans les régions de la province, notamment celles touchées par la propagation rapide des variants. Mercredi, le gouvernement Legault a annoncé que la Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches, le Bas-Saint-Laurent et l’Outaouais basculaient de l’orange au rouge. Les villes de Gatineau, Québec et Lévis ont de plus été mises « sur pause » jusqu’au 12 avril prochain, ce qui inclut la fermeture complète des écoles.

« On a demandé d’accélérer une vaccination dans certaines régions. Ce n’est pas pour rien que, dans les derniers jours, on a demandé à Montréal : écoutez, faites un sacrifice, le même sacrifice qu’on a demandé aux autres régions il y a quelques semaines de le faire pour Montréal », a expliqué mercredi le ministre la Santé, Christian Dubé.

Conformément aux recommandations de la Santé publique, Québec enverra donc 34 000 doses de plus vers sept régions. Voici les régions qui bénéficieront de cette nouvelle allocation :

•Outaouais : 9000 doses (26 % des doses supplémentaires)

•Estrie : 7000 doses (21 % des doses supplémentaires)

•Saguenay–Lac-Saint-Jean : 6000 doses (18 % des doses supplémentaires)

•Bas-Saint-Laurent : 5000 doses (15 % des doses supplémentaires)

•Capitale-Nationale : 4000 doses (12 % des doses supplémentaires)

•Laurentides : 2000 doses (6 % des doses supplémentaires)

•Chaudière-Appalaches : 1000 doses (3 % des doses supplémentaires)

Le MSSS explique que les personnes qui ont déjà pris leur rendez-vous à Montréal auront bel et bien leur vaccin. « On redirige les doses de vaccins des plages horaires qui n’étaient pas comblées », souligne-t-on.

Pour l’heure, les autorités vaccinent les personnes de 65 ans et plus partout au Québec, sauf à Montréal, Laval, sur la Côte-Nord et en Abitibi-Témiscamingue, où la vaccination est ouverte aux 60 ans et plus.

Québec a administré mercredi quelque 41 406 doses supplémentaires de vaccin. Environ 16,4 % de la population (1391 649 citoyens) a jusqu’ici reçu la première dose. Et avec 1652 905 doses qui ont jusqu’ici été reçues, le gouvernement Legault dispose d’une réserve d’environ 261 250 vaccins.