(Montréal) Les autorités sanitaires canadiennes ont invité dimanche leurs concitoyens à ne pas se préoccuper des différences éventuelles entre les vaccins autorisés au Canada contre le coronavirus, et à accepter celui qui leur sera proposé.

Agence France-Presse

Ces vaccins « sont tous efficaces pour prévenir les décès dus à la COVID-19 : alors prenez le vaccin qui vous sera proposé », a lancé la ministre de la santé Patty Hajdu dans une entrevue à CBC.

Ottawa a jusqu’ici approuvé quatre vaccins, ceux de Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca, ainsi que celui du laboratoire américain Johnson & Johnson, qui ne nécessite qu’une dose.

Certains de ces vaccins ont un pourcentage d’efficacité inférieur à d’autres, selon les données fournies par leurs producteurs, ce qui a suscité des questions dans le public.

Interrogée à ce propos, l’administratrice en chef de la santé publique, la Dr Theresa Tam, a souligné, également sur CBC, que l’on ne « pouvait pas vraiment comparer ces vaccins l’un à l’autre ».

PHOTO PATRICK DOYLE, ARCHIVES REUTERS

L’administratrice en chef de la santé publique, la Dr Theresa Tam

« Ce qui est fondamental à propos de ces vaccins c’est qu’ils sont très efficaces pour prévenir des conséquences graves comme les hospitalisations […], les maladies graves et de nombreuses morts », a-t-elle dit, en appelant elle aussi les Canadiens à « faire confiance » au vaccin qui leur sera administré.

Le Canada, pays de 38 millions d’habitants, doit recevoir 36,5 millions de doses des quatre vaccins approuvés d’ici le mois de juin, et 117,9 millions d’ici la fin du mois de septembre, selon les dernières indications officielles.

La ministre de la Santé a affirmé qu’une fois assuré d’avoir assez de doses pour vacciner sa population, le Canada partagerait ses surplus avec le reste du monde. Mais elle n’a pas précisé de calendrier.

Mme Hajdu a également indiqué que des discussions étaient en cours, notamment avec ses homologues des pays du G7, à propos de la mise en place d’une forme de passeport de vaccination.

Le Canada comptait dimanche environ 886 000 cas confirmés de COVID-19 depuis le début de la pandémie et plus de 22 000 décès.