Le vaccin de Johnson & Johnson, qui vient d’être approuvé vendredi par Santé Canada, n’arrivera pas au Canada avant avril. Mais le gouvernement fédéral vient d’avoir l’assurance de Pfizer que 3,5 millions de doses de vaccins arriveront ce printemps plutôt que cet été.

Mathieu Perreault Mathieu Perreault
La Presse

C’est ce qui ressort d’une conférence de presse vendredi midi, qui incluait notamment le premier ministre Justin Trudeau et la ministre de l’Approvisionnement, Anita Anand.

Cela signifie que le Canada peut s’attendre à avoir reçu huit millions de doses de vaccin d’ici fin mars, plutôt que le chiffre de six millions de doses qui circulait jusqu’à cette semaine. Cela inclut les 500 000 doses du vaccin d’AstraZeneca qui arriveront mercredi prochain et auront une date de péremption très rapide, en avril.

Pfizer livrera en mars 1,5 millions de doses de plus que ce qui était annoncé, puis un autre million de plus en avril et un autre million en mai. Cela portera à 36,5 millions de doses le nombre totales reçues d’ici la fin juin.

Concernant le vaccin de Johnson & Johnson, la ministre Anand a indiqué que les livraisons commenceraient « au deuxième trimestre », donc à partir d’avril, et que 10 millions de doses seraient livrées d’ici la fin juin.

« Johnson & Johnson sont en train d’établir leur système de production mondiale, a dit M. Trudeau. Ils nous ont assuré qu’ils auraient plus d’informations, plus de détails [sur les livraisons] dans les semaines à venir. »