(Toronto) Alors que l’Ontario signalait jeudi 1138 nouveaux cas de COVID-19 et 23 autres décès liés au virus, le groupe d’experts qui conseille le gouvernement affirme que des variants plus contagieux représenteront probablement 40 % de tous les cas dans cette province d’ici la deuxième semaine de mars.

La Presse Canadienne

Il y a deux semaines, ces variants représentaient 5 à 10 % de tous les cas en Ontario.

Dans leurs nouvelles projections, jeudi, les experts estiment que le gouvernement doit être très prudent s’il veut assouplir les restrictions, car une période à risque se profile à l’horizon.

Le groupe consultatif scientifique affirme que les baisses des cas et des hospitalisations qui ont suivi les mesures strictes de confinement ont maintenant commencé à ralentir. Or, les nouvelles projections montrent que les hospitalisations augmenteront probablement à mesure que les variants se répandront et que la capacité des soins intensifs sera mise à rude épreuve au cours du mois de mars.

Les données semblent d’ailleurs démontrer une tendance à la hausse des nouveaux cas et du taux de positivité dans la province, notamment dans les « zones chaudes » des régions de Toronto, Peel et York.

Les experts affirment que la vaccination des communautés vulnérables et des personnes âgées réduira les hospitalisations et les décès. Mais le gouvernement devra réagir rapidement avec des mesures fortes en cas de flambées.

Toronto, la région de Peel et celle de North Bay, dans le nord-est de la province, sont toujours sous ordonnance de maintien à domicile, mais le gouvernement a récemment assoupli les restrictions pour toutes les autres régions, en revenant à un code de couleur.

Un variant dans huit écoles de Toronto

Le ministère de la Santé a indiqué jeudi que sur les 1138 nouveaux cas, 339 étaient recensés à Toronto, 204 dans sa banlieue de Peel et 106 dans celle de York. L’Ontario affirme que 1094 cas ont été résolus depuis le bilan de mercredi. Les données de jeudi sont basées sur près de 66 400 tests de dépistage.

Depuis la dernière mise à jour quotidienne, 19 112 autres doses de vaccin ont été administrées en Ontario, pour un bilan total de 621 960 doses jusqu’ici. Il y a eu 297 311 cas confirmés de COVID-19 en Ontario depuis le début de la pandémie, dont 280 324 ont été résolus ; on déplore 6916 décès.

Huit écoles de Toronto recensent maintenant au moins un cas de variant. Le bureau régional de la santé publique assure que les élèves touchés ont tous été renvoyés chez eux et qu’il retrace les contacts étroits afin de recommander le test.

Parmi les écoles, trois font partie du Conseil scolaire de Toronto, trois sont du conseil catholique et deux sont privées.

Côté vaccination, les Ontariens sont invités à ne peuvent pas encore accéder au système de réservation en ligne, parce que le gouvernement veut s’assurer qu’il ne « plantera » pas lors de son lancement pour les personnes âgées de 80 ans et plus le 15 mars.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a déclaré jeudi que le système avait été testé, mais qu’il fallait encore s’assurer qu’il puisse résister au grand volume de demandes attendues.

Mme Elliott prévient qu’il faudra peut-être « encore un peu de temps » pour atteindre le groupe des 80 ans et plus immédiatement après l’ouverture du système de réservations.