Alors que le nombre d’hospitalisations a diminué pour la première fois en cinq jours au Québec, les autorités ont rapporté vendredi 1918 nouveaux cas de COVID-19 ainsi que 60 décès supplémentaires à l’échelle de la province. De nouveau, c’est la région de Montréal qui est la plus touchée par ces décès, avec 26 morts supplémentaires, suivie de la Capitale-Nationale et de la Montérégie, qui en recensent chacune 8. La région de la Mauricie et du Centre-du-Québec déplore pour sa part 6 décès, alors que l’Estrie en compte 3.

Mis à jour le 15 janv. 2021
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Les régions de Laval, de Lanaudière et du Saguenay–Lac-Saint-Jean comptent chacune 2 morts de plus. Le Bas-Saint-Laurent, Chaudière-Appalaches et les Laurentides enregistrent pour leur part un décès. Dans le réseau de la santé, le nombre d’hospitalisations a diminué de 27 par rapport à la veille – soit 146 entrées et 173 sorties – pour repasser sous la barre des 1500. Actuellement, 1496 patients sont hospitalisés au Québec, dont 231 se trouvent aux soins intensifs, soit un de plus que la veille.

Il est encore trop tôt pour voir les effets du resserrement des mesures mis en place samedi dernier. On doit donc tous continuer nos efforts et continuer de respecter les mesures sanitaires si on veut améliorer la situation.

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, sur Twitter

Le nombre de prélèvements, lui, demeure stable. Mercredi, le Québec a en effet réalisé 39 981 tests de dépistage. Québec a administré 11 369 doses de vaccins jeudi, portant le total à 127 073 depuis le début de la campagne. Ainsi, 1,44 % de la population québécoise a reçu au moins une dose.

Éclosion au parc Jean-Drapeau

La Société du parc Jean-Drapeau (SPJD) a confirmé vendredi qu’elle faisait face à sa première éclosion de COVID-19, « après dix mois de pandémie ». « Heureusement, la source a été identifiée et la situation est sous contrôle. Nous avons huit cas confirmés et, malgré quelques symptômes, les personnes affectées se portent bien », a assuré un porte-parole, François Cartier, précisant que l’éclosion ne provenait pas de clients.

M. Cartier affirme que l’organisation demeure en communication constante avec la Direction régionale de santé publique de Montréal. Si la SJPD poursuit tout de même son offre d’activités hivernales, soit le patin, le ski de fond, la glissade libre, le vélo à pneus surdimensionnés (fatbike) et la randonnée, des mesures de prévention ont été mises en place.

« Nous avons fermé pour l’instant certains postes de service à la clientèle. Nous avons également modifié l’horaire de travail de certains employés terrain afin d’éviter les croisements et les contacts étroits entre employés », a précisé le porte-parole.

La COVID-19 en graphiques

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs.