(Fredericton) La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick a décrit jeudi la province comme une maison entourée d’un quartier en flammes.

La Presse Canadienne

La Dre Jennifer Russell a déclaré que les résidents du Nouveau-Brunswick devaient rester vigilants, alors que les cas de COVID-19 augmentent au Québec au nord et dans l’État américain du Maine, à l’ouest. Le Nouveau-Brunswick a signalé 23 nouveaux cas de COVID-19, jeudi, tandis que les autorités maintenaient la province au niveau d’alerte pandémique « orange ».

« Les maisons de nos voisins sont en feu et les braises chaudes volent sur notre toit, a déclaré Mme Russell aux journalistes jeudi. Si nous ne prenons pas les mesures nécessaires pour maintenir ce feu à distance, il nous engloutira également. »

Mme Russell a souligné que les comtés de Washington et d’Aroostook dans le Maine comptaient plus de 1000 cas actifs et que le Québec enregistrait en moyenne 2500 nouvelles infections par jour. Le Nouveau-Brunswick, en revanche, comptait jeudi 246 cas actifs déclarés et trois personnes étaient hospitalisées avec la maladie, a-t-elle dit, ajoutant que plus de 2000 personnes dans la province étaient en quarantaine.

Le premier ministre Blaine Higgs a déclaré que la province demeurait en alerte « orange » — le deuxième niveau d’alerte le plus élevé —, mais qu’elle pourrait passer au rouge si les responsables de la santé estimaient avoir perdu le contrôle de la propagation communautaire de la COVID-19.

Des inspecteurs ont visité plus de 170 entreprises cette semaine et ont jugé que la plupart des sites étaient conformes aux consignes sanitaires, a affirmé M. Higgs.

La Santé publique ferme neuf Dollarama

La direction de la santé publique du Nouveau-Brunswick a ordonné mercredi à neuf magasins Dollarama de fermer leurs portes pendant 48 heures, en raison de possibles expositions à la COVID-19 en milieu de travail.

Le gouvernement a publié mercredi la liste des neuf magasins touchés, tous situés entre Oromocto et Edmundston : cinq Dollarama de Fredericton, et ceux de Woodstock, d’Edmundston, d’Oromocto et de Saint-Basile.

« Bien que l’on ne pense pas qu’il y ait un risque pour le public, par excès de prudence, les magasins ont reçu l’ordre de faire un nettoyage en profondeur avant d’être autorisés à rouvrir », indique le gouvernement.

La santé publique n’a pas fourni de détails sur l’origine des expositions au virus.

***

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.