(Québec) Le « nouveau confinement » qui entrera en vigueur samedi vient interdire les rencontres extérieures entre amis ou parents, à l’exception des personnes vivant seules indique le ministère de la Santé.

Gabriel Béland Gabriel Béland
La Presse

Durant le temps des Fêtes, c’était souvent la seule manière de voir famille et amis tout en respectant les consignes sanitaires : les rencontrer au parc.

Mais dès samedi, il sera uniquement permis de sortir à l’extérieur avec sa bulle familiale ou avec une personne vivant seule, a confirmé jeudi le ministère de la Santé.

« Bien que le risque soit plus faible à l’extérieur, pour les prochaines semaines la situation demande encore plus de rigueur dans les mesures », a indiqué un porte-parole du ministère de la Santé, Robert Maranda.

Jusqu’à maintenant, il était possible de faire des activités extérieures en groupe de huit personnes ou moins. Le gouvernement a décidé de retirer cette autorisation « dans l’objectif de réduire au minimum les contacts sociaux qui sont un moteur de transmission du virus », explique M. Maranda.

Permission aux personnes seules ?

La situation des personnes seules n’était pas claire dans la foulée des annonces sur le confinement. Jeudi, le site du gouvernement indiquait : « aucune activité sportive ou de loisir ne peut être réalisée avec des personnes avec lesquelles on ne réside pas ».

Jeudi, la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a indiqué que le gouvernement était en train « d’évaluer » la situation. Elle notait qu’il aurait pu paraître incohérent qu’une personne seule puisse recevoir un ami dans son logement, mais qu’il lui soit interdit de voir la même personne en plein air.

Or le porte-parole du ministère de la Santé assure qu’une exception est prévue pour les personnes vivant seules.

« Une exception demeure pour les personnes qui vivent seules. Comme avant les fêtes, celles-ci ont la possibilité de recevoir la visite d’une seule autre personne (idéalement toujours la même) et lors d’une telle visite, il est possible d’aller marcher dehors au lieu de rester à l’intérieur », a indiqué M. Maranda.

Ces mesures s’appliqueront dès samedi et jusqu’au 8 février.