(Québec) Un maximum de 10 personnes de trois domiciles différents pourront se rassembler à l'extérieur à partir de vendredi, a annoncé la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, en point de presse mercredi.

Ariane Krol Ariane Krol
La Presse

Cet assouplissement ne s'applique pas aux rassemblements à l'intérieur, a souligné la ministre Guilbault. « Pour l'instant, on fait le test à l'extérieur », a-t-elle indiqué.

La situation à Montréal demeure néanmoins « fragile », a reconnu le directeur national de la santé publique. « On pense que si on donne pas cette soupape-là on va avoir des conséquences négatives importantes », a expliqué le Dr Horacio Arruda, en citant la santé mentale ainsi que les rencontres clandestines, qui sont à son avis plus problématiques. « On sait que déjà certaines personnes se rassemblent. »

Québec annonce également l'ouverture des entreprises de soins esthétiques et de santé privées, comme les salons de coiffures ou cliniques de physiothérapie, à compter du 1er juin. Certains de ces services ne pourront être offerts qu'à l'extérieur du Grand Montréal et de la région de Joliette.

Cette annonce a été faite alors que le Québec a enregistré 71 nouveaux décès attribuables à la COVID-19 au cours des 24 dernières heures.

Le bilan des décès a donc légèrement augmenté par rapport début de la semaine. Celui de mardi comptait 51 morts et celui de lundi, seulement 34 - le plus bas niveau depuis le 12 avril dernier, avait alors souligné le premier ministre François Legault.

En tout, 1516 Québécois sont actuellement hospitalisés, contre 1784 mardi. Une fois retirées les quelque 200 personnes traitées dans d’autres milieux, le nombre de personnes hospitalisées a diminué de 20 par rapport à la veille.

Par ailleurs, 183 personnes sont encore aux soins intensifs, soit 3 de plus que la veille. En tout, 44 775 cas ont été confirmés à ce jour, une augmentation de 578 cas en 24 heures.