(Montréal) L’imposition du port du masque en public pendant la pandémie de COVID-19 obtient un très fort taux d’appui au Québec.

La Presse canadienne

Un sondage SOM-Cogeco dévoilé mercredi révèle que 89 % des Québécois seraient d’accord avec le gouvernement s’il rendait le port du masque obligatoire dans les transports en commun.

En ce qui a trait à l’obligation de porter le masque dans les écoles et les établissements commerciaux, le sondage mené cette semaine fait état de disparités régionales.

Dans la région de Montréal, 80 % des répondants sont en faveur que le gouvernement rende les masques obligatoires dans les commerces. Ce taux chute à 67 % dans la région de Québec et à 65 % ailleurs au Québec.

En ce qui concerne le port obligatoire dans les écoles, le taux d’approbation est de 76 % dans la région de Montréal ; il est de 59 % dans celle de Québec.

Mardi, le port du masque a été fortement recommandé par le premier ministre du Québec, François Legault, qui a toutefois ajouté qu’il demeurait un accessoire de protection facultatif.

Par ailleurs, le sondage révèle qu’environ 50 % des Montréalais ont dit avoir l’intention de voyager à l’extérieur de leur région métropolitaine cet été. Cependant, à peine 28 % des répondants québécois des régions ont confié être à l’aise de les accueillir.

Enfin, même si les frontières canado-américaines devaient être rouvertes aux touristes au cours des prochains mois, à peine 9 % des Québécois auraient l’intention d’aller aux États-Unis cet été.

Près des deux tiers des répondants prévoient rester à la maison et faire des activités dans leur région.

Le sondage a été mené en ligne les 11 et 12 mai auprès de 1100 adultes québécois francophones et comporte un échantillon probabiliste. La marge d’erreur maximale calculée pour l’ensemble des répondants est de 3,8 %, 19 fois sur 20.