(Ottawa) Le gouvernement fédéral et les provinces comptent investir 4 milliards de dollars en tout afin d’améliorer les conditions salariales des travailleurs essentiels, en particulier ceux qui gardent le fort dans les résidences pour aînés comme les CHSLD.

Joël-Denis Bellavance Joël-Denis Bellavance
La Presse

À cette fin, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé jeudi avoir conclu une entente avec ses homologues provinciaux qui verra Ottawa augmenter ses transferts aux provinces afin de leur permettre de bonifier les salaires de ces travailleurs.

À lui seul, Ottawa mettra 3 milliards de dollars sur la table, une contribution qui devrait permettre de couvrir 75 % de la facture liée à cette hausse des salaires.

Ce sont les gouvernements des provinces et des territoires qui détermineront précisément quels travailleurs recevront une augmentation de salaire, a indiqué le premier ministre durant sa conférence de presse quotidienne à Rideau Cottage.

« On est en train de finaliser les détails avec certaines provinces, mais je veux souligner que c’est un effort conjoint. Tous les premiers ministres sont d’accord. On doit soutenir nos travailleurs essentiels », a déclaré M. Trudeau.

« On compte sur ces travailleurs maintenant plus que jamais – et on va être là pour eux. […] Si vous risquez votre santé pour nous permettre de traverser cette crise et que vous êtes payés au salaire minimum, vous méritez de gagner plus », a-t-il ajouté.

Les conditions salariales de ces travailleurs ont fait les manchettes dans certaines provinces, en particulier au Québec, où la pandémie de COVID-19 a fait de nombreuses victimes dans les CHSLD.

Le gouvernement du Québec a d’ailleurs décidé de faire appel aux Forces armées canadiennes afin de stabiliser la situation. À l’heure actuelle, plus de 1000 militaires ont été déployés dans les CHSLD du Québec. Plus de 1350 militaires devraient être sur le terrain d’ici la semaine prochaine.

« Je veux reconnaître le travail incroyable que nos travailleurs de première ligne font depuis le début de cette crise, autant dans les CHSLD qu’ailleurs. Vous êtes une source de motivation pour nous tous. Vous vous occupez de nos parents. Vous soignez nos malades. Vous prenez soin de nous. Vous menez le combat contre la COVID-19 depuis le début de la crise et vous méritez plus que notre reconnaissance. Vous méritez d’être payés convenablement pour le travail essentiel que vous faites », a dit M. Trudeau.