(Québec) Devant le peu de marge de manœuvre des hôpitaux montréalais, où moins de lits sont disponibles que dans le reste de la province, le premier ministre François Legault a annoncé lundi le report de l’ouverture des commerces non essentiels d’une semaine à Montréal. Celle-ci se fera le 18 mai plutôt que le 11 mai.

Ariane Krol Ariane Krol
La Presse

Sur les 7000 lits qui avaient été libérés dans les hôpitaux québécois en prévision de la pandémie, 1772 seulement sont occupés, mais la majorité de ceux-ci se trouvent dans la région de Montréal.

« Ça reste très serré à Montréal », a déclaré M. Legault en point de presse.

La réouverture des commerces non essentiels, qui a commencé lundi à l’extérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), et qui était déjà prévue une semaine plus tard dans la CMM, sera donc décalée de deux semaines.

La réouverture des écoles et des garderies, annoncée pour le 19 mai à Montréal, et le 11 mai dans le reste du Québec, demeure pour l’instant aux dates prévues.

Le premier ministre s’est dit conscient que ce retour en classe implique beaucoup de travail. « Je compte sur la débrouillardise des Québécois pour s’ajuster », a-t-il mentionné.

Québec va permettre aux enseignants qui veulent porter un couvre-visage d’en porter un, a-t-il précisé.

Ce report de l’ouverture des commerces montréalais a été a annoncé alors que 75 nouveaux décès ont été enregistrés depuis 24 heures dans la province, portant le bilan à 2280. De plus, 758 nouveaux cas ont été confirmés, pour un total de 32 623 personnes infectées. De ce nombre, 1772 personnes sont hospitalisées, dont 218 aux soins intensifs.

Il s’agit d’un retour aux bilans réguliers après la mise à jour exceptionnelle de dimanche. Celle-ci incluait 1317 cas supplémentaires détectés entre le 2 et le 30 avril, mais « qui n’avaient pas été comptabilisés en raison d’un problème informatique », avait indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué. Ces 1317 cas non comptabilisés proviennent surtout des régions de Montréal, de Laval et de la Montérégie, a précisé le ministère.