Un total de 114 décès se sont ajoutés au bilan du Québec samedi, portant le nombre de victimes de la COVID-19 à 2136.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

Encore une fois, c’est dans la grande région de Montréal que se trouve la plus grande proportion de morts de la COVID. Parmi les 114 nouveaux décès rapportés, on en compte 67 à Montréal et 3 à Laval. En Montérégie, le nombre de décès a bondi de 127 à 151.

Le nombre de cas confirmés est passé de 28 648 à 29 656 dans la province, une hausse de 1008. On compte 1738 personnes hospitalisées, dont 222 aux soins intensifs. Il s’agit d’une légère hausse du nombre d’hospitalisations par rapport à la veille, alors que 1716 patients atteints de la COVID-19 se trouvaient à l’hôpital, dont 218 aux soins intensifs.

Vendredi, le directeur national de la santé publique, le DHoracio Arruda, a précisé que les bilans ne reflètent pas l’état des dernières 24 heures, en raison de la façon de compiler les données.

Le premier ministre François Legault avait servi une mise en garde, lors de son dernier point de presse jeudi dernier. « Le bilan des prochains jours, prochaines semaines risque de continuer à être élevé dans la partie “résidences de longue durée” », avait-il dit, soulignant que 4400 Québécois hébergés en résidence de soins de longue durée étaient infectés par le coronavirus.

Les conférences de presse de François Legault télédiffusées à 13 h, devenues un rendez-vous presque quotidien pour bien des Québécois, auront dorénavant lieu les lundis, mercredis et vendredis.

État d’urgence prolongé

L’état d’urgence, décrété le 27 mars, a été renouvelé sur le territoire de l’agglomération de Montréal jusqu’au 5 mai, en vertu de la Loi sur la sécurité civile.

Cela permet à la Ville d’avoir des pouvoirs exceptionnels en temps de pandémie, en ce qui concerne, entre autres, le matériel et le personnel requis.

Montréal demeure la municipalité la plus touchée au Québec, avec 61,4 % des cas pour la province.

Loto-Québec

Par ailleurs, les détaillants de Loto-Québec pourront vendre de nouveau des billets à partir du 4 mai s’ils ont une entrée extérieure, a annoncé la société d’État dans un communiqué samedi matin.

La mesure s’applique à toutes les régions du Québec.

Les terminaux dans les centres commerciaux ne pourront toujours pas reprendre leurs activités.