Six quartiers centraux de Montréal ont plus de 50 cas de coronavirus déclarés et en conséquence, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) aura le pouvoir d’émettre des rapports d’infraction aux Montréalais qui ne respectent pas les consignes mises en place en raison de la COVID-19.

Marie-Eve Morasse Marie-Eve Morasse
La Presse

« Nous ne fermons pas les ponts, nous ne fermons pas de quartiers », a dit la direction de la santé publique de Montréal, qui constate toutefois que plusieurs quartiers de la métropole sont maintenant touchés.

Côte Saint-Luc, Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce, Rosemont–Petite-Patrie, le Plateau Mont-Royal, Ville-Marie et LaSalle comptent chacun plus d’une cinquantaine de cas avérés de la COVID-19.

Montréal compte maintenant 1361 cas, dont 146 nouveaux cas ont été répertoriés au cours des 24 dernières heures. « La transmission communautaire est bien implantée à Montréal », a déclaré en point de presse la directrice régionale de Santé publique de Montréal, la docteure Mylène Drouin.

Dans d’autres arrondissements, le nombre de cas est en progression. «Lorsqu’on regarde ces données, ce que ça nous dit c’est que oui, il y a plus de cas dans les quartiers centraux, mais la progression et la transmission communautaire est soutenue et s’étend à l’île de Montréal», a déclaré la docteure Mylène Drouin.

Quatre cas sur dix sont des personnes ayant voyagé, et 42 % des cas sont des gens âgés de 50 ans et plus. Bien qu’ils présentent souvent des symptômes plus légers, les jeunes de 19 à 29 ans représentent près de 20 % des cas. La Santé publique leur demande par ailleurs de «bien respecter les consignes» puisqu’ils peuvent être des vecteurs de transmission dans la communauté.

Des contraventions pourront être données

Les policiers du SPVM pourront en outre maintenant donner des contraventions à ceux qui ne respectent pas les règles. «Ce qu’on souhaite c’est d’avoir la collaboration des gens, mais si la collaboration ne suit pas, il y aura la rédaction d’un rapport d’infraction», a déclaré le directeur du SPVM, Sylvain Caron.

«J’encourage encore les citoyens à nous dénoncer les situations anormales dans leur quartier», a-t-il ajouté, en précisant que des policiers sont affectés pour répondre à ce type d’appels.

Les gens qui ont reçu un test positif à la COVID-19 sont aussi concernés. « Quand la santé publique vous appelle parce que vous êtes un cas, vous devez collaborer avec la sécurité publique pour l’enquête. Si on n’a pas de retour d’appel, on va vous aviser une fois, mais la deuxième fois, vous allez recevoir une visite par le SPVM », a déclaré la directrice régionale de la Santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin.

La situation à Montréal :

– 1361 cas

– 146 nouveaux cas au cours des 24 dernières heures

– 82 travailleurs de la santé et 6 policiers touchés

– 83 personnes hospitalisées

– 13 personnes aux soins intensifs

– 6 décès

Quartiers avec plus de 50 cas :

– Côte-Saint-Luc

– Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce

– Rosemont–Petite-Patrie

– Plateau Mont-Royal

– Ville-Marie

– LaSalle

Quartiers avec des cas en progression :

– Ahuntsic

– Montréal-Nord

– Rivière-des-Prairies

– Villeray

– Pointe-aux-Trembles