(Montréal) Orléans-Express, le seul transporteur qui assure la liaison d’autobus entre Québec et Montréal, suspend ses activités à partir de dimanche en raison de la crise de la COVID-19.

Philippe Teisceira-Lessard Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

L’entreprise en a fait l’annonce dans un communiqué.

« Il s’agit d’une situation difficile, mais temporaire. Nous espérons que cette mesure sera de courte durée et que nous pourrons rétablir rapidement notre service régulier dans des conditions sécuritaires pour nos employés et nos passagers », a affirmé via communiqué Pierre-Paul Pharand, président-directeur général de Keolis Canada, la société derrière Orléans-Express.

En plus de la liaison Montréal-Québec, Orléans-Express dessert aussi la Mauricie, le Centre-du-Québec, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie.

La communiqué d’Orléans-Express ne soulève pas d’enjeux de santé publique pour expliquer la décision, mais plutôt « la capacité financière » qu’a l’entreprise de continuer à opérer alors que ses services subissent « une baisse d’achalandage majeure ».

L’entreprise évoque « un réaménagement des équipes sur le terrain ». « Un peu plus de 100 personnes » seraient mises à pied de façon temporaire, précise Raphaëlle Cyr-Lelièvre, en charge des communications.

Orléans-Express avait déjà supprimé plusieurs de ses départs depuis le début de la crise.

Il y a une semaine, le directeur national de la santé publique Horacio Arruda a demandé à la population de ne plus voyager entre les régions du Québec, afin de ralentir la propagation du coronavirus.