Le Plateau-Mont-Royal met en place un fonds local d’urgence destiné à aider les organismes communautaires ainsi que les commerces qui ont pignon sur rue dans l’arrondissement afin de faire face à l’actuelle crise de la COVID-19.

Kathleen Lévesque Kathleen Lévesque
La Presse

Ce fonds est doté d’un montant initial de 200 000 $ dont la moitié sera versée par la Caisse Desjardins du Plateau-Mont-Royal. « Dans un contexte de crise sanitaire sans précédent, il est primordial pour l’arrondissement de soutenir les efforts exceptionnels déployés par les organismes du quartier qui offrent une aide directe aux personnes les plus vulnérables. Nous souhaitons aussi aider nos commerces locaux qui vivent une situation critique », a affirmé le maire de l’arrondissement, Luc Rabouin.

Ce soutien financier s’ajoute à la contribution de 100 000 $ que le Plateau-Mont-Royal a déjà annoncée avec 11 autres arrondissements et la ville-centre – pour un total de 1,1 million – pour soutenir le Fonds d’urgence créé vendredi dernier par Centraide. Le fonds local d’urgence s’inscrit également comme un complément aux différentes mesures de nature économique annoncées par la Ville de Montréal et les gouvernements provincial et fédéral la semaine dernière.

L’arrondissement souligne que la qualité de vie du quartier dépend largement des organismes communautaires qui reçoivent un nombre accru de demandes de soutien à l’heure actuelle. Ces organismes travaillent à réorganiser et à accroître leurs activités.

Quant aux commerces qui font face à une grande instabilité, le fonds local d’urgence pourra soutenir leurs efforts. « Les mesures pour les commerces seront élaborées conjointement avec les sociétés de développement commercial et associations de commerçants », indique le communiqué émis par l’arrondissement. Dans les prochains jours, les critères d’admissibilité seront dévoilés. On promet que le processus de sélection sera simple et flexible afin d’agir rapidement.