(Québec ) Le gouvernement Legault débloque 500 millions pour financer des mesures d’urgence pour faire face à la pandémie de COVID-19 au Québec.

Hugo Pilon-Larose Hugo Pilon-Larose
La Presse

Dans un point de presse hors du commun, mardi, les leaders parlementaires des quatre formations politiques ont annoncé la suspension des travaux de l’Assemblée nationale jusqu’au 21 avril. Une dernière séance spéciale à quorum réduit se tiendra en matinée.

Les parlementaires adopteront pendant cette séance des crédits supplémentaires de 2,6 milliards pour financer d’abord des mesures fiscales qui avaient été annoncées par Québec à l’automne dernier. 500 millions de cette enveloppe serviront d’urgence aux mesures pour freiner la propagation du coronavirus.

Cette enveloppe servira notamment à financer un plan que le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, doit annoncer cette semaine. Le gouvernement veut mettre en place un système de prêts pour les entreprises en difficulté. « Ce qu'on va faire, dans un premier temps, c'est d'aider avec des prêts aux entreprises rapidement, et par la suite, il y a une partie de ces prêts qui vont être convertis en aide directe, après analyse des dossiers puis des perspectives pour chacune des entreprises. Mais pour être capable d'aider les entreprises rapidement, on va commencer par des prêts rapides à ces entreprises », disait le premier ministre François Legault lundi.

Les nouveaux fonds financeront également une aide annoncée lundi visant à vers 573 $ par semaine aux travailleurs qui doivent rester en isolement pendant 14 jours et qui ne sont pas dédommagés par un autre programme (l’assurance emploi, une assurance privée ou un programme de l’employeur). Cette mesure pourrait coûter 150 millions d’ici la fin de l’année.

Les députés adopteront aussi en toute vitesse des projets de loi donnant plus de pouvoirs aux pharmacies et aux infirmières praticiennes spécialisées (IPS). Les oppositions acceptent pour accélérer les travaux de limiter leur temps de parole.

Plus tard en journée, mardi, le ministre des Finances, Eric Girard, prendra la parole devant la presse parlementaire. Ce dernier annoncera d’ailleurs au cours des prochains jours une mise à jour économique, a confirmé le leader parlementaire du gouvernement, Simon Jolin-Barrette.

Comme chaque jour, le premier ministre François Legault, la ministre de la Santé, Danielle McCann et le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, feront aussi un point de presse en après-midi.

-Avec Tommy Chouinard