(Ottawa) Le nouveau variant du coronavirus observé au Royaume-Uni n’a pas été détecté au Canada jusqu’à maintenant, ont assuré mardi les responsables de la santé publique du pays.

La Presse Canadienne

Toute la communauté scientifique s’affaire à étudier ce variant pour en comprendre les répercussions, a dit la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu.

« La décision de fermer les frontières (aux vols en provenance du Royaume-Uni) illustre avec quelle rapidité les choses peuvent changer avec la COVID », a souligné Mme Hajdu.

Son collègue de la Sécurité publique, Bill Blair, a indiqué que des mesures strictes avaient été mises en place aux frontières pour que les voyageurs qui se seraient rendus au Royaume-Uni au cours des 14 derniers jours soient identifiés et, si nécessaire, dirigés vers les responsables de la santé publique.

Les scientifiques indiquent que le variant observé au Royaume-Uni comporte 17 différences génétiques importantes comparativement au SRAS-CoV-2. Il pourrait être jusqu’à 70 % plus contagieux, mais rien ne permet de croire pour le moment que les vaccins existants ne seraient pas efficaces pour le combattre.

« Voir les gens être vaccinés me donne de l’espoir pour la nouvelle année », a dit l’administratrice en chef de la santé publique au Canada, la docteure Theresa Tam.

Elle a toutefois mis en garde contre une nouvelle vague d’infections au cours des deux prochains mois et a appelé les Canadiens à respecter scrupuleusement les mesures sanitaires.

Les frontières

Face aux critiques du premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, le ministre Blair a soutenu de son côté, mardi, qu’Ottawa en faisait assez à la frontière pour protéger les Canadiens contre la COVID-19.

M. Blair a indiqué aux journalistes que les contrôles aux frontières sont parmi les plus stricts au monde. Il a aussi souligné que plus de 98 % des cas de COVID-19 au Canada sont le résultat d’une transmission communautaire et non d’un voyage à l’étranger.

Le premier ministre ontarien soutenait lundi qu’Ottawa devait en faire plus pour empêcher les voyageurs d’importer le coronavirus au pays. Reprenant ses critiques du gouvernement fédéral à ce sujet, M. Ford estimait que le Canada devait exiger que les voyageurs obtiennent un test négatif avant même d’arriver en sol canadien.

Le Canada a suspendu dimanche soir, pour une période initiale de trois jours, les vols en provenance du Royaume-Uni, après la découverte dans ce pays d’un variant du SRAS-CoV-2.

____

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.