(Miramichi) Le Nouveau-Brunswick a lancé samedi sa campagne de vaccination contre la COVID-19, devenant ainsi la dernière province à entamer cette opération d’immunisation au pays.

La Presse Canadienne

La première clinique de vaccination était installée dans un centre de soins de longue durée.

Une femme de 84 ans, Pauline Gauvin, une résidante de Losier Hall, à Miramichi, a été la première personne à se faire inoculer dans la province.

Le Nouveau-Brunswick compte vacciner 1950 personnes au cours de la fin de semaine. Celles-ci devront recevoir une deuxième dose du vaccin Pfizer-BioNTech dans trois semaines.

Greg McCallum, le directeur de l’Organisation des mesures d’urgence, a indiqué que les premiers à recevoir le vaccin ce week-end étaient des résidents de centres de soins de longue durée ainsi que du personnel soignant de la région.

C’est devant les caméras que le DCarl Boucher, un urgentologue à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus, à Caraquet, a été le premier médecin à avoir été vacciné dans la province.

C’était important pour lui de faire cela de façon publique, d’autant plus que certaines personnes affirment avoir des doutes sur la fiabilité du vaccin.

En entrevue avec La Presse Canadienne, le DBoucher a expliqué qu’il s’est porté volontaire pour véhiculer la position des médecins.

« C’est non seulement un besoin que les médecins et les travailleurs de la santé de la première ligne se fassent vacciner, mais je crois que c’est notre devoir de le prendre, mais aussi de communiquer qu’on l’a eu, qu’on croit dans le vaccin, qu’on n’a pas peur du vaccin et qu’on veut le recevoir », a-t-il insisté.

Le Dr Boucher a rappelé que les études scientifiques prouvent que le vaccin n’est pas dangereux. Se faire vacciner constitue « la prochaine étape pour se sortir de cette épidémie une fois pour toutes ».

Le vaccin est sans douleur, a-t-il noté, affirmant ne s’être « même pas aperçu qu’ils m’ont piqué ».

Les autorités néo-brunswickoises ont aussi accepté, à leur tour, deux congélateurs offerts par une entreprise d’exportation de thon rouge de l’Île-du-Prince-Édouard afin d’emmagasiner les précieuses doses du vaccin de Pfizer-BioNTech, qui doivent être conservés à-70 degrés Celsius.

Le Nouveau-Brunswick ne rapportait aucun nouveau cas de COVID-19 vendredi. Jeudi, il y avait 55 cas actifs dans la province, dont 13 cas liés à une éclosion à l’Hôpital régional d’Edmundston.