Le bilan des décès continue de s’alourdir au Québec. La province a rapporté mercredi 28 nouveaux décès et 1100 cas supplémentaires de COVID-19, alors que les autorités continuent de demander de réduire les contacts sociaux à l’approche du temps des Fêtes.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

Ces nouvelles données portent à 6915 le nombre de personnes qui ont succombé à la maladie depuis le début de la crise sanitaire. Au total, 135 430 Québécois ont été infectés à un moment ou un autre.

Au niveau régional, c’est en Chaudière-Appalaches et en Mauricie que le nombre de décès recensés est le plus élevé, avec cinq. On enregistre aussi quatre morts supplémentaires à Montréal, quatre dans Lanaudière et quatre en Montérégie. Plus de 90 % des défunts ont 70 ans et plus à l’échelle du Québec, alors qu’une hausse des cas et des décès s’observe actuellement dans plusieurs milieux de vie pour aînés.

Le Saguenay-Lac-Saint Jean ajoute aussi deux décès, tout comme la Capitale-Nationale et l’Estrie. Un décès est aussi enregistré en Gaspésie, alors que dans les Laurentides, on en retranche un après que l’enquête ait révélé que l’origine du décès n’est pas attribuable à la COVID-19.

Après avoir connu une hausse marquée de 21 patients mardi, le nombre d’hospitalisations n’a pas bougé mercredi ; 74 personnes ont été admises à l’hôpital, et 74 autres en sont sorties. Actuellement, 655 personnes sont toujours hospitalisées, dont 93 se trouvent aux soins intensifs, soit une baisse de trois cas.

Sur Twitter, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a toutefois averti que « le nombre de nouvelles personnes hospitalisées demeure élevé ». « Les projections hospitalières sont préoccupantes pour certaines régions. Continuons nos efforts pour [diminuer] le nombre de cas », a-t-il ajouté.

L’élu faisait ainsi référence à un rapport de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS), paru la semaine dernière, qui s’inquiète notamment de la récente hausse des hospitalisations, craignant même un débordement dans certains hôpitaux hors du Grand Montréal. L’organisme gouvernemental avait notamment révélé que sur 9000 cas déclarés au Québec en une semaine, 433 d’entre eux présentent un risque élevé d’hospitalisation, soit une hausse de 27 %.

Au Saguenay, encore des inquiétudes

Plus au nord, le Saguenay–Lac-Saint-Jean demeure la région la plus touchée présentement avec 148 cas déclarés mercredi. En dépit du fait que la tendance soit stable dans cette région, son taux d’infection demeure de 59 cas par 100 000 habitants, c’est-à-dire quatre fois la moyenne provinciale actuelle.

De son côté, la région de Lanaudière ajoute 158 nouvelles infections, soit une cinquantaine de plus par rapport à la veille. Le nombre de cas bondit aussi en Chaudière-Appalaches, passant de 34 à 64.

On observe toutefois une baisse quotidienne de nouveaux cas dans les grandes villes. À Québec, par exemple, 98 infections ont été déclarées contre 153 mardi, alors qu’à Montréal, 219 cas ont été confirmés, soit une baisse marquée par rapport aux résultats des derniers jours à ce chapitre. Sur la couronne nord, Laval enregistre 73 infections, une légère hausse par rapport à mardi.

Notons également que le nombre d’infections survenues « hors Québec » a bondi mercredi. On en a recensé pas moins de 22, ce qui est beaucoup plus élevé que la normale d’un ou deux cas, voire zéro.

La pandémie en graphiques

Consultez tous nos graphiques interactifs à propos de la COVID-19.