(Montréal) Santé Canada estime que la façon la plus sûre pour les Canadiens de célébrer ou de profiter du temps des Fêtes est de le faire avec les membres de leur ménage seulement, soit ceux qui vivent actuellement avec eux et qui partagent les espaces communs de leur logement.

Jean-Philippe Denoncourt
La Presse Canadienne

Le ministère fédéral a livré lundi plusieurs recommandations pour les célébrations du temps des Fêtes en période de pandémie de coronavirus, dont certaines sont plus strictes que celles émises la semaine dernière par le gouvernement du Québec.

Ainsi, Santé Canada considère que les réunions ou les célébrations en personne avec des gens qui ne font pas partie d’un même ménage sont des activités à risque élevé. C’est le cas pour le partage de repas entre personnes de ménages différents, les rencontres dans des espaces clos et mal ventilés de même que les situations de contact étroit, comme les conversations rapprochées.

Jeudi dernier, le premier ministre François Legault a annoncé que le gouvernement du Québec permettrait des rassemblements d’un maximum de 10 personnes du 24 au 27 décembre, à condition qu’il y ait un confinement volontaire d’une semaine avant et après cette période.

Santé Canada ajoute que les endroits où l’on chante, crie ou respire fort, par exemple en dansant, sont aussi considérés comme étant des lieux à risque élevé. Les niveaux de bruit devraient être gardés bas pour que les invités puissent s’entendre sans avoir à parler fort ou à crier.

Les gens qui partageront un repas avec d’autres doivent veiller à ce qu’une distance de deux mètres puisse être maintenue entre les membres des différents ménages, notamment en aménageant plus d’une table. Les hôtes des rassemblements sont invités à prendre plusieurs autres précautions, notamment de servir des hors-d’œuvre en portions plutôt que des trempettes et des bols partagés que plusieurs personnes toucheront.

Il est aussi recommandé d’ouvrir les fenêtres, si le temps le permet, afin de permettre une bonne circulation d’air frais. Et en tout temps, chaque personne devrait porter un masque non médical dans les espaces intérieurs partagés qui ne devra être enlevé que lorsqu’on mange et boit.

Les longs trajets en voiture devraient être évités, et Santé Canada indique à ceux qui en feront d’éviter les arrêts multiples en cours de route.

En date de lundi soir, Santé Canada établissait à 56 835 le nombre de cas actifs de COVID-19 au Canada. La pandémie a jusqu’ici entraîné plus de 11 500 personnes dans la mort au pays.