(Sherbrooke) La région de l’Estrie a basculé à minuit, jeudi matin, en zone sanitaire rouge, soit l’alerte maximale ; la décision avait été annoncée lundi dernier par le ministre de la Santé, Christian Dubé.

La Presse Canadienne

Cela signifie notamment que les salles à manger des restaurants ainsi que les salles d’entraînement doivent fermer.

Une hausse de nouveaux cas jugée importante a été observée récemment en Estrie.

Lorsque le ministre de la Santé a annoncé sa décision, 54 cas des 1169 nouveaux cas enregistrés au Québec dans les dernières 24 heures avaient été relevés en Estrie. Pendant la semaine précédente, il y en avait entre 31 et 90 par jour, pour un total de 355.

En fin de semaine dernière, le Service de police de Sherbrooke (SPS) est intervenu deux fois à Sherbrooke dans le but de mettre fin à des rassemblements considérés illégaux.

D’abord, en début de nuit samedi, environ 25 personnes étaient rassemblées dans une résidence privée. À l’arrivée des agents de police, une dizaine de personnes ont pris la fuite, mais 16 personnes âgées entre 17 et 25 ans ont été identifiées. Ces personnes provenaient de Sherbrooke, Longueuil, Granby et Gatineau.

Et en fin de soirée, samedi, les agents du SPS ont investi le Bar Microdistillerie, au centre-ville. Il y avait, semble-t-il, environ 200 personnes dans l’établissement ; la distanciation physique était absente et la plupart des gens ne portaient pas de couvre-visage. Un rapport d’infraction devait être rédigé et une dénonciation officielle à la santé publique devait être faite.