(Québec) Le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, a révélé jeudi avoir lui-même demandé l’aide d’un coach de communications pour peaufiner ses messages.

Caroline Plante La Presse Canadienne

C’est l’ancien stratège péquiste Éric Gamache qui a été embauché. Son contrat s’étendra sur trois mois, pour une valeur maximale de 61 000 $.

Son mandat est « d’appuyer le Dr Arruda dans la livraison adéquate des messages de santé publique », selon le ministère de la Santé, qui compte déjà dans ses rangs plusieurs experts de la communication.

Malheureusement, ces experts sont « hyper surchargés » en ce moment, selon le directeur national de santé publique, qui fera donc appel à un expert de l’extérieur à grands frais pour les contribuables.

« C’est de m’assurer que je donne une bonne prestation », a expliqué Horacio Arruda, qui n’y voit par ailleurs aucune atteinte à son indépendance. « C’est tout à fait normal », a renchéri le premier ministre François Legault.