La deuxième vague de COVID-19 continue de toucher particulièrement la grande région de la Capitale-Nationale. Mercredi matin, les autorités de santé publique locales ont annoncé qu’une éclosion à l’hôpital de La Malbaie force le délestage temporaires de certaines activités de l’établissement.

Ariane Lacoursière
Ariane Lacoursière La Presse

Toutes les opérations nécessitant un lit d’hospitalisation sont donc annulées. Seuls les cas urgents seront opérés. Le bloc opératoire fonctionnera à 40 % de ses capacités. Cette décision a été prise « afin de maintenir des soins sécuritaires pour la population, tout en assurant la disponibilité continue et la stabilité de la main-d’œuvre au sein de ses installations », écrit le CIUSSS de la Capitale-Nationale dans un communiqué.

Les soins d’hémato-oncologie sont aussi transférés à l’Hôpital de Baie-Saint-Paul. « Finalement, l’ensemble des services de santé courants (changement de pansements, injections, retrait de points, sondes, etc.), seront transférés vers l’Hôpital de Baie-Saint-Paul », écrit le CIUSSS.

Depuis le début de la deuxième vague, la région de Québec est particulièrement touchée par la COVID-19. Mardi, la région enregistrait 190 nouveaux cas. La semaine dernière, le CHU de Québec annonçait le délestage d’activités de chirurgie pour faire face à la pandémie.