Les enfants pourront célébrer l’Halloween en faisant le traditionnel porte-à-porte, a annoncé le gouvernement Legault. Par contre, il demande aux adultes de ne pas organiser de fête pour l’événement. Quant à Noël, François Legault avertit déjà les Québécois : ils devront faire leur deuil des « gros partys ».

Véronique Lauzon Véronique Lauzon
La Presse

Le gouvernement provincial a décidé d’autoriser la fête de l’Halloween. « C’est tellement important pour les enfants et ce ne fut pas facile pour eux dans les derniers mois », a dit le premier ministre du Québec, lors de son point de presse jeudi à Montréal.

Bien conscient qu’il y a un certain risque à célébrer cette fête, même si tout se passe à l’extérieur, M. Legault a mis deux conditions : les jeunes doivent faire le porte-à-porte avec les gens de leur résidence seulement et les personnes qui donnent des bonbons doivent garder une distance de deux mètres avec les enfants déguisés.

« Soyez ingénieux ! », a-t-il lancé aux adultes qui remettront des friandises. Par exemple, le premier ministre suggère de mettre des petits sacs de bonbons dans un panier pour que les enfants se servent eux-mêmes, bien entendu les uns après les autres.

Pour les adultes, il faudra attendre en 2021 pour organiser une fête d’Halloween. « Pas de party pour les adultes », a lancé M. Legault.

Pour ce qui est de Noël, le premier ministre du Québec a mentionné qu’il faut déjà « oublier les gros partys ». Il est trop tôt pour s’avancer sur les mesures de la fin décembre, mais François Legault a évoqué la possibilité de permettre des petits groupes de 6 ou 10 personnes.