Pour une troisième journée consécutive, le bilan quotidien de cas confirmés de COVID-19 au Québec dépasse le seuil des 1000 cas. Le bilan des décès, quant à lui, s’établit à 5878 en date de dimanche.

Mis à jour le 4 oct. 2020
Judith Lachapelle
Judith Lachapelle La Presse

Quelque 1079 nouveaux cas de COVID-19 se sont ajoutés au bilan provincial, selon les données diffusées par la Santé publique dimanche matin. Douze nouveaux décès enregistrés, dont deux qui sont survenus dans la dernière journée.

Neuf décès sont survenus entre le 27 septembre et le 2 octobre, et un autre à une date inconnue. Un décès a également été retiré du bilan officiel, à la suite de la conclusion d’une enquête qui a démontré qu’il n’était pas attribuable à la COVID-19. Depuis le début de cette pandémie, 5878 Québécois ont donc succombé au virus.

Le nombre d’hospitalisations a augmenté de huit cas, portant le total actuel à 334. De ces patients, 64 se trouvent actuellement aux soins intensifs, soit une hausse de quatre patients par rapport à la veille. Avec l’ajout des 1079 nouveaux cas, le nombre total de personnes infectées est maintenant de 78 459 personnes.

Si la région de Montréal est celle qui a ajouté le plus de nouveaux cas dans les dernières 24h (+344), ce nombre est toutefois moins élevé que celui de vendredi, qui atteignait 411 nouveaux cas. Le nombre de nouveaux cas a encore augmenté dans la Capitale nationale : 193 cas, soit quarante cas de plus que vendredi. En Montérégie, le dernier bilan de 158 nouveaux cas représente 16 cas de plus que vendredi. La cadence du nombre de nouveaux cas enregistrés est également en hausse dans les Laurentides et en Outaouais, alors que le rythme tend à la baisse dans les régions de la Mauricie, de Chaudière-Appalaches et en Estrie.

Au Canada

Ailleurs au pays, le ministère ontarien de la Santé a ajouté 566 nouveaux cas et sept décès à son bilan. Environ 200 de ces nouveaux cas ont été identifiés dans la région de Toronto. Quelque 169 personnes sont hospitalisées en raison de la maladie dans cette province.

Le Nouveau-Brunswick (201 cas confirmés en date de samedi) a annoncé que les agents qui surveillaient l’état de santé des voyageurs qui franchissent ses frontières en provenance de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse seront redéployés ailleurs à partir de jeudi. Les agents seront notamment envoyés à la frontière québécoise et à la frontière américaine, ont annoncé les autorités.

Vers une hausse des hospitalisations ?

Samedi, de nouvelles projections de l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS) ont démontré que le nombre d’hospitalisations pourrait grimper à plus de 750 d’ici le 30 octobre. Les chercheurs dressent par ailleurs quatre autres courbes probables de progression, dont un scénario plus optimiste — où on verrait une stabilisation des hospitalisations —, et un plus pessimiste, qui impliquerait que le Québec surpasse les 1500 hospitalisations à la fin du mois.

« Limitons nos sorties si on veut protéger notre réseau de santé et nos proches », a insisté samedi soir le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en partageant ces données sur Twitter. Malgré une « importante incertitude » étant associée à ces prévisions, l’organisme gouvernemental affirme que ses chiffres « suggèrent que la capacité hospitalière devrait être suffisante au cours des 4 prochaines semaines pour répondre aux besoins ».

Lundi, Québec doit annoncer de nouvelles mesures contraignantes qui toucheront le milieu sportif et les écoles.

– Avec Mayssa Ferah et Henri Ouellette-Vézina, La Presse