(Québec) La deuxième vague de COVID-19 poursuit sa progression sur le territoire québécois. La situation est à ce point alarmante que Montréal et Québec pourraient passer en zone rouge dans les prochains jours.

La Presse Canadienne

Le ministre de la Santé Christian Dubé a déclaré en entrevue à l’émission Tout le monde en parle qu’il devrait en faire l’annonce sous peu, voire dès les prochaines heures.

« Il va falloir clarifier le message parce que là ce qu’on dit aux gens ça va être : restez chez vous », a-t-il clairement exprimé.

Parlant de « sacrifice social », il a réitéré son invitation à un défi 28 jours, où les Québécois sont invités à demeurer chez eux et à ne pas participer à des rassemblements.

En ce qui concerne le retour de mesures de confinement en lien avec l’étiquette de zone rouge dans certaines régions, le ministre a dit avoir la tâche difficile de trouver un équilibre afin de permettre aux enfants de continuer d’aller à l’école, aux gens de continuer de travailler et à certains commerces de demeurer ouverts.

Christian Dubé a même laissé entendre que les bars pourraient à nouveau être forcés à fermer leurs portes. « Quand je vous dis qu’on va prendre des décisions difficiles… C’en est une très difficile. C’était correct de garder les bars ouverts il y a un mois, deux mois. Mais en ce moment, on a besoin de donner un coup. De retourner chez eux », a-t-il répondu.

Ces nouvelles consignes restrictives devraient s’appliquer uniquement aux zones désignées rouges et non au reste de la province selon les dires du ministre.

Selon les données du ministère de la Santé publiées dimanche, les autorités ont signalé 896 nouveaux cas de COVID-19. Il s’agit de la plus forte augmentation quotidienne depuis le 6 mai.

Le nombre de cas actifs s’élève à 4948 dans l’ensemble de la province, selon l’Institut national de la santé publique du Québec.

Les autorités ont recensé 71 901 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Deux décès ont été enregistrés au cours des 24 dernières heures, en plus de deux autres survenus entre le 20 et le 25 septembre. Cela porte le bilan des victimes à 5825.

Signe encourageant : la situation dans les hôpitaux semble se stabiliser. Le nombre d’hospitalisations a baissé de 1 par rapport à la veille, pour un total de 216. Parmi ces patients, le nombre de personnes soignées aux soins intensifs a diminué de 4, pour un total de 41.

Le nombre de prélèvements réalisés le 25 septembre s’élève à 27 380.

Les autorités ont aussi signalé 469 rétablissements supplémentaires, portant ainsi le nombre de personnes guéries à 61 129.

La situation demeure préoccupante dans de nombreuses régions de la province. On a dénombré 375 nouveaux cas sur l’île de Montréal, 120 dans la Capitale-Nationale et 83 en Montérégie.

Laval compte 64 nouveaux cas, la Chaudière-Appalaches 57, les Laurentides 42, Lanaudière 40, l’Estrie 37, la Mauricie–Centre-du-Québec 35, l’Outaouais 14 et la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 13.

La situation demeure relativement stable au Saguenay-Lac-Saint où on n’a rapporté que quatre nouveaux cas.

Au Canada

On a rapporté au Canada 153 109 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie. Le nombre de décès s’élève à 9268.

Selon les autorités fédérales, le pourcentage de personnes rétablies se chiffre à 86 %. Les laboratoires canadiens ont réalisé quotidiennement près de 70 000 analyses en moyenne la semaine dernière ; 1,4 % des tests étaient positifs.

« Toutes les mesures de protection que nous pouvons prendre sont importantes pour réduire le taux global d’infection dans nos communautés. En effet, à chaque personne que nous rencontrons, il y a tout un réseau d’antécédents de contacts, de sorte que tout effort visant à réduire le nombre, la durée et la proximité des rencontres fait une grande différence », a rappelé l’administratrice en chef de la santé publique, la Dre Teresa Tam.

Distribution des cas au pays depuis le début de la pandémie, selon les plus récents bilans provinciaux et territoriaux :

 – 71 901 cas au Québec, dont 5825 décès ;

 – 49 831 cas en Ontario, dont 2839 décès ;

 – 17 343 cas en Alberta, dont 261 décès ;

 – 8641 cas en Colombie-Britannique, dont 230 décès ;

 – 1878 cas en Saskatchewan, dont 24 décès ;

 – 1880 cas au Manitoba, dont 19 décès ;

 – 1087 cas en Nouvelle-Écosse, dont 65 décès ;

 – 272 cas à Terre-Neuve-et-Labrador, dont trois décès ;

 – 200 cas au Nouveau-Brunswick, dont deux décès ;

 – 58 cas à l’Île-du-Prince-Édouard ;

 – 15 cas au Yukon ; tous rétablis ;

 – 5 cas dans les Territoires du Nord-Ouest ; tous rétablis ;

 – Aucun cas au Nunavut.

À ces bilans provinciaux et territoriaux s’ajoutent les 13 cas, tous guéris, chez les passagers rapatriés du navire de croisière Grand Princess le 10 mars.