(Québec) Le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, affirme que le Québec est entré dans la deuxième vague de la pandémie de la COVID-19, alors que la province enregistre lundi 586 nouveaux cas. Il estime « fort probable » que des régions passent rapidement au rouge, c’est-à-dire le niveau d’alerte maximale.

Fanny Lévesque Fanny Lévesque
La Presse

Alors que trois régions sont passées du jaune au orange cette nuit (Montréal, Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches) et que le bilan est fortement en hausse (+586 cas), le Dr Horacio Arruda a déclaré que le Québec est officiellement entré en deuxième vague de la pandémie. « La situation est sérieuse, il y a du virus partout au Québec », a-t-il lancé.

« La courbe elle n’est pas comme au printemps, mais je pense que c’est le début de la deuxième vague (...) Si on veut passer un Noël un peu normal, il faut que les gens collaborent. C’est majeur », a-t-il ajouté. Le Dr Arruda soutient que si les comportements individuels ne s’améliorent pas, il est « fort probable » que des régions tournent au rouge.

C’est « la montée des chiffres dimanche et lundi » qui fait croire au Dr Arruda que la province amorce la deuxième vague de la pandémie. « J’attends les chiffres de ce soir avec un certain niveau d’anxiété », a-t-il exprimé.

La vice-première ministre, qui est aussi ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, s’est aussi dite personnellement préoccupée par l’évolution de la crise sanitaire à Québec. Elle demande la collaboration de tous.

Bilan de l’opération OSCAR

La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a présenté lundi le bilan de l’opération policière baptisée OSCAR (Opération systématisée comportements à risque) qui s’est déroulée dans les bars et restaurants, le week-end dernier.

Les services policiers de la province ont effectué plus de 2200 visites dans les bars et restaurants du Québec en fin de semaine, principalement dans les régions en mode « préalerte » (en jaune). Quelque 1500 avertissements et 90 constats d’infraction ont été remis.

« Vendredi dernier, j’ai lancé une vaste opération policière dans tout le Québec pour la durée de la fin de semaine à laquelle ont participé une trentaine de corps policiers de la province », a résumé Mme Guilbault.

« L’opération a été un franc succès », s’est réjouie la ministre, qui a indiqué que 2206 visites ont été effectuées dans des bars et restaurants du Québec. L’objectif était d’en réaliser 1000.

PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault.

Au moins 1500 avertissements et 90 constats et rapports d’infraction ont été émis pour différents motifs, dont le non-respect de la distanciation physique et du port du masque, a énuméré Mme Guilbault.

C’est Mme Guilbault qui doit faire le point cette semaine sur l’évolution de la pandémie au Québec alors que le premier ministre, François Legault, est en isolement préventif depuis vendredi. M. Legault a rencontré le nouveau chef conservateur, Erin O’Toole, il y a une semaine. Ce dernier a été déclaré positif à la COVID-19. Samedi, M. Legault a fait savoir que le résultat de son test de dépistage ainsi que celui de sa femme, Isabelle Brais, est négatif. Il continue d’assumer ses fonctions, mais demeure en isolement jusqu’au 28 septembre.