Le nombre de cas confirmés de COVID-19 a grimpé de 156 au Québec, selon le dernier bilan officiel rendu public samedi avant-midi. On compte également cinq morts supplémentaires, dont deux survenues avant le 22 août et trois à une date inconnue, qui s’ajoutent au nombre total.

Janie Gosselin
Janie Gosselin La Presse

Le nombre de cas confirmés depuis le début de la pandémie s’élève donc à 62 232 dans la province. La réévaluation cette semaine d’échantillons potentiellement contaminés en laboratoire a permis de soustraire 78 cas, d’abord confirmés, mais finalement négatifs.

On déplore 5755 décès de la COVID-19 ces derniers mois au Québec.

Un total de 117 personnes étaient toujours hospitalisées, dont 17 aux soins intensifs, comme la veille.

Le nombre total de prélèvements réalisés le 27 août, dernière journée pour laquelle cette donnée était disponible, s’élevait à 16 912. On compte plus de 1,6 million de tests effectués au Québec ces derniers mois.

Au Canada

On rapporte 127 669 cas confirmés de COVID-19 dans l’ensemble du Canada depuis le début de la pandémie. On a déploré aussi 9113 décès.

Selon les autorités canadiennes, 89 % des cas sont maintenant rétablis. Les laboratoires canadiens ont testé une moyenne de 48 000 personnes par jour au cours de la dernière semaine, dont 0,7 % ont reçu un résultat positif.

Distribution des cas au pays, selon les plus récents bilans provinciaux et territoriaux :

– 62 232 cas au Québec, dont 5755 décès;

– 42 083 cas en Ontario, dont 2809 décès;

– 13 476 cas en Alberta, dont 237 décès;

– 5496 cas en Colombie-Britannique, dont 204 décès;

– 1611 cas en Saskatchewan, dont 24 décès;

– 1151 cas au Manitoba, dont 14 décès;

– 1083 cas en Nouvelle-Écosse, dont 65 décès;

– 269 cas à Terre-Neuve-et-Labrador, dont trois décès;

– 191 cas au Nouveau-Brunswick, dont deux décès;

– 44 cas à l’Île-du-Prince-Édouard;

– 15 cas au Yukon;

– Cinq cas dans les Territoires du Nord-Ouest;

– Aucun cas au Nunavut.

À ces bilans provinciaux et territoriaux s’ajoutent les 13 cas, tous guéris, chez les passagers rapatriés du navire de croisière Grand Princess le 10 mars.

Avec La Presse canadienne