(Paris) La pandémie de nouveau coronavirus a tué plus de 750 000 personnes dans le monde depuis sa découverte en Chine en décembre, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 8 h 10 (heure du Québec).

Agence France-Presse

Au total, 750 003 décès ont été recensés dans le monde sur 20 667 684 cas déclarés. L’Amérique latine et les Caraïbes est la région la plus touchée avec 228 572 morts et près de la moitié des décès mondiaux de la COVID-19 ont été enregistrés dans quatre pays : les États-Unis (166 038), le Brésil (104 201), le Mexique (54 666) et l’Inde (47 033).

Le nombre de morts dus à la COVID-19 a doublé depuis le 2 juin et plus de 100 000 nouveaux morts ont été recensés en 17 jours, depuis le 26 juillet.

Il s’était écoulé 114 jours entre l’annonce du premier décès officiel en Chine et le recensement de 250 000 morts dans le monde, puis 55 jours supplémentaires pour dépasser la barre du demi-million de décès recensés, le 28 juin.

L’Amérique latine et les Caraïbes, région du monde la plus touchée en nombre de décès (228 572) et de cas (5 822 258), connaît toujours une progression rapide de la pandémie avec 18 627 nouveaux décès de la COVID-19 enregistrés ses sept derniers jours.  

Suivent le Canada et les États-Unis (8025), l’Asie (7807), l’Afrique (2654), l’Europe (2575), le Moyen-Orient (2162) et l’Océanie (106).

Au total, derrière l’Amérique latine, l’Europe recensait 214 605 décès pour 3 433 815 cas, devant le Canada et les États-Unis (175 082, 5 318 592), l’Asie (75 896, 3 709 662), et le Moyen-Orient (31 182, 1 283 377).

L’Afrique (24 272, 1 075 589), continent le moins touché après l’Océanie (394, 24 391),  a enregistré plus de la moitié de ses morts depuis le 6 juillet.

Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de nouveaux décès sur la dernière semaine (7979), devant le Brésil (6945), l’Inde (6296), le Mexique (4968) et la Colombie (2213).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 85 décès pour 100 000 habitants, suivi par le Royaume-Uni (69), le Pérou (66), l’Espagne (61), et l’Italie (58).