Le Stock Bar, un bar de danseurs nus, a décidé de fermer ses portes de façon préventive après que plusieurs cas de COVID-19 aient été rapporté parmi des membres du personnel.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

« Suite à la récente augmentation de cas de COVID-19, nous avons pris la décision que le seul moyen possible pour protéger notre personnel et clientèle est de procéder à la fermeture du bar pour les prochains 14 jours », annonce un message publié jeudi après-midi sur la page Facebook de l’établissement et son site web.

Les activités reprendront au bar situé dans le Village Gai à Montréal lorsque la sécurité de tous sera assurée, précise-t-on.

On mentionne au passage dans le même message la « quasi-impossibilité » de maintenir la distanciation sociale dans un bar.

L’établissement avait accueilli sa clientèle dès le 27 juin dernier, soit deux jours après la réouverture officielle des bars.

D’ailleurs, les soirées au Stock Bar n’étaient plus les mêmes malgré la réouverture. On spécifie sur la page Facebook que les danses privées étaient temporairement indisponibles par mesure de sécurité. On avait aussi réduit le nombre de clients admis en salle.

Le propriétaire du bar, Robert Mowbray, n’avait pas encore répondu aux demandes d’entrevues de La Presse en fin de soirée.