La COVID-19 continue de reculer au Québec.

Louise Leduc Louise Leduc
La Presse

Au total, 52 personnes de moins se trouvent dans les hôpitaux, pour un total de 788.

Aux soins intensifs, on enregistre aussi une diminution de patients. En tout, 102 Québécois s’y trouvent toujours, une diminution de 5.

Le bilan de ce matin rendu public par le gouvernement fait par ailleurs état de 16 nouveaux décès, auxquels s’ajoutent 31 décès survenus avant le 5 juin.

Par ailleurs, 158 personnes ont appris ces dernières heures qu’elles avaient la COVID-19, ce qui porte le nombre de personnes ayant reçu un test positif à 53 824.

Sur l’île de Montréal, la situation semble aussi se stabiliser. On y a dénombré seulement 56 nouveaux cas, pour un total de 26 616. On comptait 5664 cas à Laval et 7556 en Montérégie.

La situation était stable partout ailleurs dans la province.

Au Canada

L’Agence de la santé publique du Canada a indiqué que les laboratoires canadiens ont effectué jusqu’à présent plus de 2 millions de tests de dépistage de la COVID-19. Au cours de la dernière semaine, ils ont testé en moyenne 33 000 personnes par jour et 2 % d’entre elles ont reçu un test positif.

Jusqu’à maintenant, on a recensé 98 405 cas confirmés ou probables dans l’ensemble du Canada. La COVID-19 a provoqué la mort de 8107 Canadiens.

Distribution des cas au pays, selon les plus récents bilans provinciaux et territoriaux : 53 824 cas au Québec, dont 5195 décès ; 31 992 cas en Ontario, dont 2507 décès ; 7383 cas en Alberta, dont 150 décès ; 2709 cas en Colombie-Britannique, dont 168 décès ; 1061 cas en Nouvelle-Écosse, dont 62 décès ; 664 cas en Saskatchewan, dont 13 décès ; 301 cas au Manitoba, dont sept décès ; 261 cas à Terre-Neuve-et-Labrador, dont trois décès ; 157 cas au Nouveau-Brunswick, dont deux décès ; 27 cas à l’Île-du-Prince-Édouard, tous guéris ; 11 cas au Yukon, tous guéris ; cinq cas dans les Territoires-du-Nord-Ouest, tous guéris ; aucun cas au Nunavut.

À ces bilans provinciaux et territoriaux s’ajoutent les 13 cas, tous guéris, chez les passagers rapatriés du navire de croisière Grand Princess le 10 mars.

– Avec La Presse canadienne