(Ottawa) Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, n’est pas opposé à l’idée que d’autres demandeurs d’asile irréguliers que ceux oeuvrant en CHSLD obtiennent eux aussi en guise de remerciement une régularisation de leur statut.

Mélanie Marquis Mélanie Marquis
La Presse

« S’il est possible de faire mieux, faisons mieux […] L’appétit vient en mangeant, et peut-être qu’on pourra trouver d’autres cas où on peut améliorer leur sort. Je rappelle que ces gens-là ont choisi de venir participer, aider, soutenir, s’engager au bénéfice de la nation québécoise », a-t-il lancé mercredi matin en conférence de presse.

Les troupes bloquistes ont mené la charge dans cet enjeu en tentant de faire adopter une motion visant à demander au gouvernement fédéral « de travailler avec le gouvernement du Québec et le reste du Canada afin de prioriser et d’accélérer le traitement de leur dossier ainsi que celui de leurs familles dans un souci de reconnaissance du travail accompli durant la crise sanitaire actuelle ».

Les conservateurs ont refusé deux fois en l’espace d’autant de jours de donner leur consentement au dépôt en Chambre. Cependant, quelques heures après le second refus, le député conservateur Pierre Paul-Hus a assuré à La Presse que son parti jugeait le principe « acceptable ». Il a cependant exprimé des réserves par rapport au fait que la motion ne tienne pas compte du fait que d’autres migrants irréguliers œuvrent dans des commerces essentiels.

« Il y a des gens qui travaillent dans des épiceries, dans des commerces essentiels », a-t-il noté. Mais il y aurait un hic à élargir, a argué dans un entretien le député de Charlesbourg – Haute-Saint-Charles : il ne faudrait pas en arriver à une situation où « certaines personnes se disent qu’elles aussi y ont ; ce moment-là, ça ne finit plus ».

Le premier ministre Justin Trudeau a manifesté mardi un intérêt à régulariser le statut de ces personnes qui travaillent sur la ligne de front dans les CHSLD, en majorité des demandeurs d’asile irréguliers d’origine haïtienne. « Je pense que les gens reconnaissent que des héros qui font un travail exceptionnel dans une situation extrêmement difficile devraient recevoir une certaine reconnaissance. […] On comprend qu’il y a un désir dans la population de reconnaître et de remercier ces gens-là », a-t-il dit.

Le Bloc ignore cependant encore, pour le moment, s’il pourrait revenir à la charge avec une autre motion dans le nouveau format de Parlement hybride. « C’est déjà une autre question », a fait valoir le chef Blanchet.