(Saint-Hyacinthe) L’Assemblée des évêques catholiques du Québec vient de transmettre à chacun de ses diocèses un modèle de protocole sanitaire pour la liturgie qu’il pourra adapter en fonction de ses particularités lors de la réouverture des églises.

La Presse canadienne

Les lieux de culte ont été fermés et les célébrations liturgiques ont été suspendues au moment de la déclaration de l’état d’urgence sanitaire par le gouvernement du Québec au mois de mars dernier.

Le protocole sanitaire envoyé aux diocèses leur permettra de vérifier si tous les aspects d’un redémarrage sécuritaire des célébrations liturgiques sont pris en compte. Ce protocole changera au fur et à mesure que les directives de la direction de la santé publique évolueront.

Déjà, les évêques ont prévu qu’en raison des exigences du processus, il est possible que ce ne soit pas toutes les églises qui puissent rouvrir en même temps, faute de pouvoir assurer la sécurité sanitaire de leurs paroissiens et de leurs ministres.

Christian Rodembourg, évêque de Saint-Hyacinthe et président de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, croit qu’il est possible de changer profondément les manières de faire pour mettre en place un contexte sanitaire qui sera sécuritaire pour tous lors des célébrations de l’Eucharistie et des autres sacrements.