(Québec) Le gouvernement du Québec annonce l’octroi jusqu’au 19 juin prochain d’une aide financière de 22 millions aux garderies non subventionnées (GNS) et aux responsables de services de garde reconnus non subventionnés pour leur réouverture progressive. Cette aide s’ajoute aux 30,5 millions versés du 16 mars au 1er mai.

La Presse canadienne

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, explique ce soutien inhabituel par le besoin d’optimiser la capacité du réseau à répondre à la forte demande en prévision d’un retour éventuel à la fréquentation habituelle en cette crise de COVID-19.

David Haddaoui, président de l’Association des garderies non subventionnées en installation (AGNSI), soutient que le ministre Lacombe et son équipe ont mis en place les conditions favorables à la réouverture des garderies non subventionnées en installation en période de déconfinement graduel.

La présidente de la Coalition des garderies privées non subventionnées, Marie-Claude Collin, ajoute que le ministre a été sensible aux inquiétudes financières des établissement de la coalition.