(Québec) La plupart des régions du Québec qui font l’objet de restrictions de circulation seront rouvertes progressivement en trois temps, entre le 4 et le 18 mai, a annoncé la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, en point de presse mercredi.

Ariane Krol Ariane Krol
La Presse

La levée des contrôles routiers commencera lundi prochain le 4 mai dans les Laurentides, Lanaudière, Chaudière-Appalaches et la ville de Rouyn-Noranda. L’Outaouais, à l’exception de Gatineau, l’Abitibi, La Tuque et le Saguenay-Lac-Saint-Jean suivront le 11 mai. Le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine, Charlevoix et la Côte-Nord viendront finalement le 18 mai.

Pour les autres régions, dont la ville de Gatineau et la Basse Côte-Nord, les dates n’ont pas encore été déterminées, a indiqué Mme Guilbault.

De plus, les réouvertures du 11 et du 18 mai sont conditionnelles à ce que tout se passe bien, a-t-elle mentionné. « L’ingrédient clé », a-t-elle souligné, « c’est de maintenir la discipline exceptionnelle à laquelle se sont astreints les Québécois ».

La consigne d’éviter les déplacements « superflus » d’une région à l’autre demeure donc pleinement en vigueur. « Ce n’est pas le temps d’aller flâner ou d’aller dans les commerces d’une autre région simplement pour le plaisir », a illustré Mme Guilbault.

Ces annonces ont été faites alors que la province a enregistré 79 nouveaux décès depuis 24 heures, pour un total de 1761 décès. Le nombre d’hospitalisations s’élève à 1648, soit 23 de plus que la veille. Le nombre personnes hospitalisées aux soins intensifs a atteint 222, soit cinq de plus. Le nombre de cas de COVID-19 confirmés à ce jour au Québec atteint 26 594.

Par ailleurs, 400 nouveaux militaires sont en train d’arriver au Québec, ce qui permettra de prêter main-forte à huit CHSLD supplémentaires, en sus des cinq premiers qui ont déjà reçu de l’aide des Forces armées canadiennes, a mentionné Mme Guilbault.