Après l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, l’hôpital Santa-Cabrini et l’hôpital du Sacré-Coeur, c’est au tour de l’hôpital général du Lakeshore d’être confronté à des éclosions de COVID-19 entre ses murs.

Ariane Lacoursière Ariane Lacoursière
La Presse

Selon des informations recueillies par La Presse, plus de dix cas se sont déclarés au quatrième étage nord de l’établissement, une zone qui était au départ qualifiée de « froide ».

L’hôpital du Lakeshore est dédié pour accueillir des patients atteints de la COVID-19. Mais les récentes éclosions touchent au moins un étage qui n’accueille pas cette clientèle explique la présidente du Syndicat des professionnelles en soins de l’ouest de l’île de Montréal, Johanne Riendeau.

Celle-ci dit discuter depuis samedi avec le CIUSSS de l’Ouest-de-l’île-de-Montréal afin de faire cesser les mouvements de personnel entre les zones « chaudes » et les zones « froides » de l’hôpital du Lakeshore.

Le CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal confirme avoir 79 cas de COVID-19 positifs entre ses murs. « En ce qui concerne les patients hospitalisés qui sont testés COVID positifs, ceux-ci sont transférés dans une zone de confinement adaptée à cet effet, avec l’ensemble des mesures de protection requises », dit le CIUSSS.