(Toronto) Le ministre de l’Éducation de l’Ontario a annoncé dimanche que toutes les écoles du système public resteront fermées jusqu’au 31 mai afin d’assurer la sécurité des élèves et des enseignants pendant la pandémie de COVID-19.

La Presse canadienne

Stephen Lecce a indiqué que sa décision avait été prise après avoir consulté des experts de la santé.

« Je peux assurer aux parents aujourd’hui que la sécurité est au cœur de nos décisions », a affirmé M. Lecce, depuis l’Assemblée législative.

« Nous n’allons jamais compromettre la sécurité de votre enfant, sachant à quel point il est important de tout faire pour que nos enfants, les plus vulnérables dans notre pays, demeurent en sûreté. »

M. Lecce a déclaré que son gouvernement évalue des façons de s’assurer que les étudiants soient protégés pendant le retour à l’école.

« Nous étudions divers scénarios afin que la sûreté soit toujours l’aspect le plus important », a mentionné M. Lecce, qui souhaite que les écoles soient rouvertes d’ici le trimestre d’automne.

« En toute honnêteté, nous devons être ouverts à tous les modèles, à toutes les idées dans un contexte où il faut tenir compte de la façon dont les écoles sont construites et le type de mesures de sécurité que nous mettons en place. »

M. Lecce a ajouté que la fermeture des écoles pourrait également être prolongée.

Les élèves ont déjà commencé à suivre des leçons sur l’internet depuis un mois.

Le ministère de l’Éducation de l’Ontario a précisé qu’il avait commencé à distribuer 20 000 tablettes aux étudiants dont les parents n’ont pas les moyens — ou l’accès — à l’éducation en ligne.

Les écoles privées, les écoles des Premières Nations, et les Centres de la petite enfance subventionnés par le gouvernement sont fermés jusqu’au 6 mai.

D’autre part, l’Ontario a rapporté dimanche 24 nouveaux décès et 437 nouveaux diagnostics positifs à la COVID-19.

Il y a maintenant 14 432 cas confirmés de coronavirus dans la province la plus populeuse du pays, soit une hausse de 3,1 % par rapport au nombre annoncé samedi — la plus faible hausse depuis plusieurs semaines.

Au total, 835 personnes sont décédées jusqu’ici.

Il y a présentement 252 patients qui sont hospitalisés, et la plupart d’entre ont besoin d’un respirateur artificiel.

L’Ontario a été en mesure d’effectuer 12 000 tests de dépistage samedi, et plus de 7000 sont toujours analysés.