(Ottawa) Environ 125 membres des Forces armées seront envoyés en renfort dans les centres de soins de longue durée exsangues du Québec.

Mélanie Marquis Mélanie Marquis
La Presse

C’est ce qu’a annoncé le premier ministre Justin Trudeau lors de sa conférence de presse quotidienne à Rideau Cottage, vendredi

« Le ministre de la Sécurité publique a travaillé avec Québec et le ministre de la Défense nationale, et je peux maintenant confirmer qu’environ 125 membres des Forces armées qui possèdent une formation dans le domaine de la santé iront prêter main-forte aux travailleurs dans les CHSLD », a-t-il déclaré.

« On continue de travailler avec le gouvernement du Québec pour trouver d’autres façons de les appuyer, y compris avec la Croix-Rouge et les bénévoles spécialisés inscrits auprès de Santé Canada », a-t-il ajouté.

Pour ce qui est de l’approvisionnement en équipement médical, Bell Canada a fait un don d’un million et demi de masques N95, ce qui s’ajoute « aux millions de masques chirurgicaux » envoyés aux provinces et aux territoires cette semaine, a signalé Justin Trudeau.

Aide au secteur énergétique

Le gouvernement fédéral, qui s’était engagé à venir en aide au secteur énergétique des provinces de l’Ouest, injectera par ailleurs 1,7 milliard de dollars pour nettoyer les puits orphelins et abandonnés en Alberta, en Saskatchewan et en Colombie-Britannique.

« Le but, c’est de créer des emplois pour les travailleurs du secteur énergétique, éviter que les entreprises fassent faillite et appuyer nos cibles en matière d’environnement. Ces puits, qui ne sont plus utilisés pour produire du pétrole, peuvent présenter des risques non seulement pour notre environnement, mais pour notre santé », a argué le premier ministre.

« En les nettoyant, on va créer des emplois pour les travailleurs. On va aussi aider les gens qui ont ces puits désuets sur leur terrain depuis des années, mais qui n’arrivent pas à s’en débarrasser », a-t-il ajouté, précisant que cette enveloppe permettra le maintien de 5200 emplois seulement en Alberta.

La politique a été élaborée conjointement avec le gouvernement de l’Alberta ainsi que des partenaires municipaux, a précisé Justin Trudeau. «Cette crise de santé publique ne doit pas nous empêcher d’agir pour contrer la crise climatique», a-t-il argué au lutrin installé devant sa résidence de Rideau Cottage.

Le premier ministre de l'Alberta, Jason Kenney, a communiqué sa satisfaction sur Twitter.

«Merci au premier ministre et au gouvernement fédéral d'avoir annoncé 1,7 milliard pour accélérer le nettoyage des puits orphelins et abandonnés du secteur de l'énergie canadien. Ceci est crucial pour permettre à des travailleurs du secteur de l'énergie de retourner au travail immédiatement», a-t-il réagi.

Encore de l'aide pour les PME

Un coup de pouce supplémentaire est aussi donné aux petites entreprises qui ne se qualifient pas pour la subvention salariale ou pour le compte d'urgence aux entreprises : Ottawa versera 962 millions de dollars aux agences de développement régional et au Réseau de développement des collectivités.

À cela s'ajoute, une enveloppe de 270 millions de dollars à Futurpreneur et au Programme d’aide pour la recherche industrielle pour appuyer les innovateurs et d’autres entreprises en démarrage qui ne sont pas admissibles à la subvention salariale, a annoncé Justin Trudeau.

Les secteurs culturel et sportif ne sont pas en reste: le gouvernement injectera 500 millions de dollars à Patrimoine Canada pour appuyer artistes, créateurs, et sportifs, entre autres. L'argent pourra servir de soutien salarial pour les individus et aider les organisations à avoir accès à du financement si elles ont des problèmes de liquidité.

Bras de fer sur les travaux parlementaires

L'impasse se poursuit dans les négociations entourant le retour du Parlement.

Le chef conservateur Andrew Scheer continue de réclamer que les députés reviennent siéger à la Chambre des communes en nombre limité, mais sur une base régulière. «Maintenant plus que jamais, le Parlement est un service essentiel», a-t-il martelé en conférence de presse, vendredi.

Il a accusé le premier ministre de chercher à se défiler en refusant de se présenter dans l'enceinte pour répondre aux questions de l'opposition.

Chez les libéraux, on est ouvert à envoyer une délégation «chaque semaine» à Ottawa, et on espère que l'opposition va accepter, car autrement, il y aura «338 députés dès lundi», a plaidé le Justin Trudeau.

Les partis politiques avaient adopté à la mi-mars une motion unanime pour suspendre les travaux parlementaires jusqu'au 20 avril, alors que la pandémie de la COVID-19 commandait de mettre fin aux rassemblements de masse.

Aux 338 élus s'ajoutent leur personnel politique et une flopée d'employés de la Chambre des communes.

Pas de décision sur la frontière

Ottawa et Washington n'ont pas encore convenu de ce qu'il adviendra de leur frontière commune.

Les déplacements non essentiels dans les deux directions demeurent interdits jusqu'à nouvel ordre, au moins jusqu'au 21 avril, la première date butoir.

Des exceptions pour les voyages essentiels sont prévues à l'accord entre Ottawa et Washington, afin de maintenir les échanges commerciaux entre les deux pays.

Depuis que la frontière a été partiellement scellée, le 21 mars dernier, le nombre de cas de la COVID-19 a explosé aux États-Unis.

Le pays est devenu le premier foyer d'infection au monde, avec plus de 670 000 cas en date du 17 avril.

Le président Donald Trump a plusieurs fois manifesté son impatience de rouvrir l'économie des États-Unis, frappée de plein fouet par la pandémie, comme les autres pays à travers le monde.

À Ottawa, tous les partis d'opposition se sont montrés en faveur de la prolongation de l'entente.

Un 1er juillet virtuel

Pandémie oblige, les célébrations de la Fête du Canada ne pourront se dérouler comme d'habitude sur la colline du Parlement, a par ailleurs annoncé vendredi le ministre du Patrimoine canadien, Steven Guilbeault.

«Pour la fête du Canada 2020, nous travaillons avec des artistes et artisans canadiens à préparer une programmation virtuelle qui reflétera notre diversité et nos valeurs, en plus de mettre en lumière tout le talent dont regorge notre pays», a-t-il indiqué dans un communiqué.

Les détails de la programmation seront dévoilés ultérieurement.